Futures (produit dérivé)

Définition de Futures (produit dérivé).

Les « Futures » sont des produits dérivés d’actifs sous-jacents, se présentant sous la forme de contrats standardisés. Ils servent principalement à protéger l’acheteur et le vendeur contre les risques de pertes dus à l’évolution des marchés financiers.

Ce type de contrat défini à l’avance la quantité, le prix et la date de livraison des parts achetées, indépendamment des tendances du marché : en cas de baisse des cours boursiers, le vendeur percevra donc le montant préalablement établi et dans le cas contraire, l’acheteur n’aura pas à payer plus cher.

Le fonctionnement de base des Futures.

Ce type d’instrument financier est strictement règlementé. Il se négocie sur les marchés à terme organisés et se basent principalement sur :

• Les indices comme le CAC 40 ou le Nasdaq

• Les matières premières : or, argent, pétrole, cuivre…

• Les actions

• Les devises

L’échange des contrats Futures ne se fait pas de gré à gré (directement entre l’acheteur et le vendeur), mais passe par la  »Chambre des Compensations » qui assure donc la transition des contrats.

Les investisseurs sont contraints d’effectuer un dépôt de garantie avant toute ouverture de position (acheteur ou vendeur), destiné à couvrir les risques éventuels de pertes.
Après la fermeture quotidienne des marchés, la Chambre des Compensations procède aux  »appels de marges » auprès des investisseurs pour réajuster les dépôts de garantie.

Quels sont les principaux avantages des contrats Futures ?

Grâce à ce système, les risques de pertes sont limités : les investisseurs refusant de payer l’appel de marge verront ainsi leurs positions fermées à la prochaine ouverture de la Bourse. Ce qui les empêche d’abuser outre mesure de « l’effet de levier ».

De plus, les frais de gestion sont réduits et il existe un grand nombre d’actifs sous-jacents acceptant cette forme d’investissement.