Crise économique

Définition d’une Crise économique

Le terme  »crise économique » aussi appelé  »dépression économique » fait référence à une période de troubles affectant l’équilibre financier général.
Selon son ampleur, cette crise peut atteindre une zone plus ou moins grande : elle peut s’étendre aussi bien sur une région que prendre des dimensions internationales, on parle alors de  »récession ».

Ses causes sont très diverses : éclatement d’une bulle spéculative, mauvaise régulation des marchés financiers…
Ses conséquences peuvent alors être sévères et toucher la plupart des secteurs d’activités, entraînant avec elle des réactions en chaîne comme la faillite de nombreuses entreprises, une forte croissance du chômage, ou encore une suspension des crédits.

Conséquences d’une dépression économique sur la population.

L’ampleur d’une crise économique est surtout définie par sa portée directe sur la population :

• Baisse des salaires des travailleurs

• Perte de l’emploi : dû à la faillite ou à la délocalisation de la société

• Impossibilité de crédits auprès des banques qui ne veulent plus prendre de risques auprès des particuliers

• Augmentation des impôts : pour éponger la dette nationale

• Baisse du pouvoir d’achat

Toutes ces conséquences entraînent irrémédiablement une baisse de la consommation, qui elle-même entraîne une baisse de production des entreprises et donc à nouveau des licenciements.

Peut-on anticiper une dépression économique ?

Les experts de l’économie ont constaté une certaine régularité dans le temps qui sépare les différentes périodes de crises. Ces périodes sont définies comme étant des  »cycles économiques ».

Mais cet aspect théorique n’est pas suffisamment fiable pour prévoir avec certitude une dépression puisque celle – ci dépend également de nombreux facteurs imprévisibles : croissance soudaine d’une bulle spéculative, changement de politique de l’Etat…

Cependant, même s’il est difficile de prévoir les causes, il est plus aisé de repérer les conséquences éventuelles de certains changements économiques et donc, de mieux s’y préparer.