Débutants : évitez le scalping !

Débutants : évitez le scalping !

Si vous tradez sur le forex, le scalping peut sembler très séduisant : il permet de prendre un nombre considérable de positions en une journée, et celles-ci ne sont ouvertes que quelques secondes, ou quelques minutes.
En théorie, cela vous permet de générer plein de petits gains, tout en perdant très peu d’argent dans le pire des cas.

Naturellement, on se dit que c’est un excellent entraînement de débutant : eh bien non, pas du tout.
C’est au contraire le meilleur moyen de vous démoraliser…

Quels inconvénients pour le scalping ?

Le premier problème qui se pose avec le scalping quand on est débutant, c’est la rapidité des prises de position.
On ouvre des trades que l’on referme aussitôt (ou presque). Les positions ne durent que de quelques secondes à quelques minutes, ce qui peut générer un stress extrême si vous manquez d’expérience.

Exemple :

scalping sur 2 h
En seulement 2 heures de temps, il peut y avoir près d’une dizaine de positions potentielles en scalping…

2h sur H1
Alors que sur H1, cela ne représente que deux chandeliers !

Autre inconvénient, le scalping demande une très grande disponibilité.
Pas question de quitter l’écran des yeux quand il faut ouvrir ou fermer les positions au moindre mouvement du prix.
De plus, n’oubliez pas que vous payez une commission à chaque fois au courtier : si vous choisissez des paires de devises avec un spread élevé, vous risquez de voir votre capital diminuer uniquement à cause des frais.

Enfin, au niveau psychologique, le scalping est très difficile à assumer. Vous risquez de devoir faire face à plusieurs séries de trades perdants, et de rapidement vous décourager. Au lieu de vous entraîner tranquillement, vous paniquez et finissez par vous décourager.
Si vous n’êtes pas concentré à 100 % parce que vous êtes énervé ou découragé, vous obtiendrez encore plus de mauvais résultats, ce qui est évidemment le contraire du but recherché.

Si malgré tout vous êtes attiré par le scalping :

…vous devrez veiller à plusieurs choses pour éviter tant que possible d’être stressé.
Commencez déjà par chercher des paires de devises dont le spread est minime : évitez de préférence les paires trop exotiques, au risque de payer encore plus de frais.

Une fois que vous avez choisi une paire, entraînez-vous d’abord en démo. Concentrez-vous sur une seule paire au début. Les mouvements sont bien trop rapides pour scalper sur plusieurs paires en même temps, surtout si vous n’avez pas l’habitude.
Repérez aussi les heures pendant lesquelles il y a le plus de mouvement pour trader le mieux possible, mais attention : en temps normal, il est préférable d’éviter les news. C’est d’autant plus vrai en scalping.

Quoi qu’il en soit, n’oubliez jamais de placer vos stop : ce n’est pas parce que vos positions sont ouvertes peu de temps, que vous devez vous en dispenser.
Et enfin, observez aveuglément votre plan de money management. Le nombre de trades est trop élevé pour vous permettre de perdre plus que ce que vous ne prévoyez.

Dans tous les cas, préparerez-vous à dominer votre stress et restez plus que jamais concentré. Mais le meilleur moyen d’éviter tout cela est encore de trader sur des unités de temps supérieures.
Vous pourrez ainsi procéder à une analyse complète efficace du prix et prendre position dans le calme, même si vous devrez parfois vous armer de patience pour attendre un seul signal d’entrée…

Et vous ? Avez-vous déjà essayé de faire du scalping ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.