Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement

Attendez ! profitez de notre formation offerte

Box initiation
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Corée du Sud : la politique accueille les NFT

4 janvier 2022 / Romain S / Dernière mise à jour : 4 janvier 2022 route corée du sud nft

Et si la politique se lançait dans les NFT ? Cela s’en rapproche en Corée du Sud. Un politicien souhaite utiliser l’univers des cryptomonnaies et particulièrement les NFT pour collecter des fonds pour sa campagne présidentielle.

Un pas vers la jeune génération ?

Lee Jae-myung est le candidat à la présidence du Parti démocrate qui se prépare à utiliser des NFT. Il souhaite faire appel aux milléniaux et attirer la jeune génération dans son parti, mais aussi pour les renouer avec la politique.

L’idée est de délivrer des token non fongibles à ceux qui participent en donnant de l’argent pour sa campagne lors des prochaines élections présidentielles.

Ces NFT seront des images du candidat et de ses divers engagements envers la population.

« Comme la jeune génération, c’est-à-dire les individus dans la vingtaine et la trentaine, s’intéresse aux technologies émergentes, y compris les actifs virtuels, les NFT et le métaverse, ce type de collecte de fonds pourrait les intéresser également », a affirmé kim Nam-kook, responsable de la campagne.

Nouvelle immersion des cryptomonnaies

Le parti de Lee Jae-myung souhaite orienter le pays vers ses nouvelles technologies. Son but est d’entreprendre des expériences innovantes pour comprendre les technologies futures.

Il souhaite notamment changer la vision néfaste que peuvent avoir les devises numériques dans d’autres pays.

Pour lui, les politiciens doivent être les leaders et contribuer grandement au développement de la transformation numérique via la blockchain.

En Corée du Sud, la commission des services financiers (FSC) a du mal à se positionner. Elle a annoncé en novembre que les NFT ne seraient pas réglementés. Quelques semaines plus tard, un impôt sur les tokens non fongibles a été mis en place dès janvier 2022.

La taxe crypto en Corée n’est pour l’instant pas en place, car le parti démocrate a signalé des défauts sur cette modification de la loi, un report d’un an est prévu.

Les NFT sont attractifs pour la population et les politiciens commencent à s’en servir pour attirer des votes et permettre le financement de leur campagne. Si vous souhaitez investir dans les cryptomonnaies, rejoignez la formation Crypto-Trader :

Avatar autheur

Rédacteur financier

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
  • Logo presse Le Parisien
  • Logo presse Le Figaro
  • Logo presse L'Express
  • Logo presse Votre Agent
  • Logo presse Sputnik
  • Logo presse Les Echos
  • Logo presse Le nouvel Economiste
  • Logo presse Portail del'IE
  • Logo presse Economie Matin
  • Logo presse La lettre des Placements

Ouverture Elite