Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

Comment les cryptos peuvent sauver les Ukrainiens ?

Drapeau Ukraine
Mis à jour le 19 Avr. 2022 à 17h54

Le conflit Russo-Ukrainien a officiellement débuté ce matin. La Russie a franchit les frontières de l’Ukraine et Kiev est en état d’alerte. Les marchés mondiaux s’effondrent réagissant à la peur des investisseurs. Les cryptomonnaies ne font pas exceptions à cette panique générale. Pour autant, les Ukrainiens voient en elles une opportunité face à cette crise.

Comment comprendre la guerre Ukrainienne ?

Tout d’abord, revenons sur les causes de ce conflit qui menace depuis quelques temps. Pour cela, il faut remonter à la fin de la guerre froide.

L’Ukraine a été proche de l’URSS pendant la guerre froide. Cette dernière assurait sa protection vis à vis de l’Europe de l’Ouest et des Etats-Unis. Suite à la chute de l’Union Soviétique, l’Ukraine est devenue un Etat indépendant le 24 août 1991.

Fin 1994, elle abandonne son arsenal nucléaire en échange d’une garantie d’indépendance et de l’intégrité de son territoire. Pour cela, elle signe un traité, appelé Mémorandum de Budapest, avec les USA, le Royaume Uni et la Russie.

Cependant, en 2014, la Crimée, péninsule située au sud du pays, déclare son indépendance. La Russie annexe ce territoire qui étend son influence sur la mer Noire et favorise ses échanges commerciaux. Cette annexion est totalement condamnée par la communauté internationale.

A la même époque, les régions ukrainiennes de Donetsk et de Louhansk, russophones et proches du régime soviétique, se revendiquent sécessionnistes et réclament leur autonomie. La Russie en prend acte et reconnait leur indépendance.

Depuis, les tensions n’ont pas cessé et la volonté de l’Ukraine d’intégrer l’OTAN n’a fait qu’envenimer la situation.

En effet, pour la Russie, ce rapprochement entre l’Ukraine et les occidentaux est perçu comme une menace. Elle voit les Etats-Unis et leurs alliés se rapprocher de ses frontières.

Suite à tous ces évènements, le Président Poutine a pris des mesures militaires et a décidé d’attaquer l’Ukraine.

Comment les cryptos peuvent sauver les Ukrainiens ?

C’est dans ce contexte que le gouvernement Ukrainien a instauré des mesures de crises dès ce matin.

Parmi ces restrictions financière, la limitation des retraits bancaires. En effet, la population sera désormais limitée à un retrait de 10 000 hryvnias par jour. Cela représente 301 euros. En outre, les retraits Forex sont interdits jusqu’à nouvel ordre. Le système de paiement SWIFT est également bloqué pour la Russie.

Ces restrictions contraignantes ajoutent un poids d’insécurité et de fragilité sur pays et à la population.

Le risque pèse également sur la monnaie du pays. Face à cette guerre, le hryvnias menace de voir sa valeur varier drastiquement ce qui ajouterait une difficulté supplémentaire sur la population et l’économie ukrainienne.

Face à cette crainte, les ukrainiens tentent de se débarrasser de leurs devises pour se réfugier dans une classe d’actifs plus « sûre » : les cryptos.

En effet, ces dernières sont décentralisées et ne subissent donc aucune restriction ni contrôle de la part d’une puissance supérieure.

C’est d’ailleurs tout leur intérêt. Leur indépendance face au système monétaire mondial est un aubaine pour les populations soumises à une crise.

Nous l’avions déjà vu en Turquie par exemple. Au moment où la lire turc avait connu une hyperinflation en début d’année, laissant la population dans le besoin.

A cette époque, les turques s’étaient également tournés vers les cryptomonnaies. Cette situation avait déclenché les foudres du Président Erdogan qui s’était empressé d’interdire et de sanctionner leur utilisation.

Aujourd’hui, le contexte est différent en Ukraine. Les devises numériques ont été légalisées il y a une semaine comme un signe du destin. Les ukrainiens sont libres de se tourner vers les cryptos et de les utiliser sans restriction aucune.

Cette planche de salut leur permettra de se sortir des contraintes financières imposées par la situation.

Graphique cours BTCUSDT
Le cours du BTC a réagi au début de la guerre Russo-Ukrainienne

Quels impacts le conflit Russo-Ukrainien va-t-il avoir sur les cryptos ?

Depuis le début officiel du conflit de ce matin, les marchés mondiaux se sont effondrés. La monnaie russe, le rouble, a atteint un sommet historique.

Ne faisant pas exception, le marché des cryptos a de subi une chute de capitalisation vertigineuse de l’ordre de 160 milliards de dollars.

Dans un contexte de baisse générale depuis quelques mois, la situation géopolitique vient aggraver la conjoncture actuelle.

De leur côté, Bitcoin a perdu 5,5% aujourd’hui. Quant à lui, Ethereum a encaissé une baisse de 12%.

Concernant les altcoins, tous ou presque réagissent fortement à ce début de guerre. XRP, SOL, DOGE, tous ont chuté de 10 à 20% ces dernières heures.

Pour autant, cette volatilité reste courante pour les cryptos. Résisteront elles ? Il y a fort à parier que oui.

Alors pourquoi cette réaction ?

La réponse est simple : nous assistons à ce que l’on appelle un Panic-Sell. C’est à dire une vente panique et massive dans une situation de crise.

Le trading en générale, et c’est d’autant plus vrai sur le marché crypto, est intimement lié à la psychologie des investisseurs.

En cas de guerre, comme c’est le cas aujourd’hui, les investisseurs retirent leurs billes et vont chercher à rejoindre des actifs « plus sécurisé » en attendant que la crise passe.

On le voit, aujourd’hui, la valeur refuge par excellence, l’or, a pris de la valeur, augmentant son cours de près de 4,5%.

Pour autant, la situation n’est pas totalement négative pour les cryptomonnaies. Au fil de l’évolution de la guerre, des opportunités peuvent se profiler.

Comme nous l’avons vu, en cas de crise diplomatique ou économique dans un pays, les populations se tournent vers des actifs qui leur permettront de passer outre les restrictions gouvernementales.

Malgré son étiquette de valeur refuge, l’or perd de plus en plus son intérêt. En revanche, les cryptos (notamment Bitcoin) prennent de plus en plus de place et sont porteuses de libertés. Elles sont également bien plus accessible que ne peut l’être l’or.

Selon vous, les cryptomonnaies deviendront-elles un jour des valeurs refuges ? Continuons la discussion sur la première salle de marché francophone

Logo Elite Photo service Elite
1ÈRE SALLE DE MARCHÉS DIGITALE
POUR TRADERS INDÉPENDANTS
Je veux rejoindre l'Élite

Amandine B.
- Rédactrice financière
Il y a quelques années, j'ai découvert le trading et l'univers des investissements boursiers grâce à Sylvain. Mes actifs préférés ? Les cryptomonnaies. Je suis persuadée qu'elles vont apporter de grands changements dans nos sociétés. J'ai hâte de voir tout cela et de le partager avec vous ! Grande adepte du gaming, je m'intéresse aussi énormément aux évolutions du Play to Earn.
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous