Prenez RDV
Lancez-vous
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

Comment identifier un scam crypto rapidement ?

Mis à jour le 14 Oct. 2022 à 10h50

De nombreux projets crypto en DeFi sont des arnaques. Voici une astuce qui va permettre d’élaborer un plan d’analyse pour déceler les « redflags » et réduire les risques de tomber dans un scam crypto.

Définition : rug pull et honeypot

Les voleurs agissent généralement de l’une des deux manières pour voler l’argent des investisseurs: soit par un rug pull, soit un honeypot.

Dans le secteur des cryptos, un rug pull, ou bien « rug », est une arnaque où les fondateurs et développeurs abandonnent leur projet en s’enfuyant avec les fonds des investisseurs. D’un simple retrait des fonds de leur smart contracts, le vol est commis. La plupart de ces arnaques sont effectuées en DeFi.

D’un autre côté, pour essayer de masquer leur vol, les voleurs utilisent parfois une autre technique: le honeypot, soit le « pot à miel ». Les investisseurs peuvent acheter, mais pas vendre à cause de frais de vente trop élevés (99%). Ce sont les développeurs du contrat intelligent qui les décident.

Les fondateurs du projet espèrent donc que les investisseurs les oublieront petit à petit, pour pouvoir voler les fonds plus tard sans que personne s’en aperçoive.

Logiquement, si une équipe prévoit de détruire leur projet pour voler l’argent de leurs investisseurs, elle va automatiquement laisser des indices d’effet brouillon.

Lire le whitepaper

Le whitepaper d’un projet est généralement l’élément principal qui représente sa qualité. Puisque cet élément est censé être la transparence absolue d’un projet, ce document est en général assez long. Il explique l’équipe des fondateurs, tous les détails techniques, le but et la roadmap du projet.

Il doit donc être rédigé avec soin pour donner envie aux investisseurs.

C’est là qu’intervient la première étape du plan d’analyse. Un whitepaper bâclé, sans réelles données, ou copié-collé d’un autre projet, prouve que le projet est une arnaque.

Il faut donc être méticuleux dans l’analyse de ce document. Il demande beaucoup de travail à ses créateurs pour convaincre l’investisseur, expliquer sa transparence, et l’utilité du projet, il est donc logique qu’un arnaqueur « bâclera » ces données.

Par exemple, si le projet promet des rendements trop beaux pour être vrai, il est évident qu’il faut s’en méfier.

Voici un exemple de whitepaper, avec celui d’Ethereum.

Analyser les réseaux sociaux du projet

En général, les deux réseaux sociaux les plus utilisés pour offrir de la visibilité à un projet sont Twitter et Discord. La deuxième étape du plan d’analyse est d’observer l’activité du projet sur ces plateformes.

Sur Twitter, si le compte a été recyclé, c’est-à-dire récupéré d’un ancien projet et remis à neuf, de nombreuses personnes sont donc déjà abonnées. Dans ce cas, il est suspect de voir que l’on suit un compte qu’on a jamais vu, et on peut penser à un scam crypto.

Également, si le compte publie des tweets trop rapidement, en bousculant le lancement du projet, il faut voir rouge. Un bon projet veut construire et non détruire, il est donc logique de s’en méfier.

Il faut aussi observer la communauté. Elle se regroupe généralement sur un serveur Discord du projet. Il y a redflag lorsque celle-ci n’est pas réfléchie, ou si des personnes essaient d’avancer des alertes de scam crypto.

L’équipe du scam crypto

Si l’identité des membres de l’équipe est connue, n’hésitez pas à aller sur leur profil LinkedIn pour les analyser.

Dans le cas contraire, les membres se cachent souvent derrière un pseudo. Si c’est le même depuis le début de leur activité dans la cryptomonnaie, essayez de décomposer leur profil et leur réputation sur Twitter et Discord.

En général, si un profil est suspect ou fait une arnaque dans la DeFi, la communauté crypto le dénonce très rapidement, surtout les développeurs car ce sont eux qui développent les sites et les contrats intelligents.

Whitelist, presale et ICO

Il faut faire attention au plan du projet. S’il se trouve qu’avant le lancement d’une crypto, les fondateurs décident de faire une prévente (ICO), ou une liste blanche, qui permet à ses membres d’acheter avant le lancement. Il est certain que les personnes qui ont pu acheter en avance, vendront leurs cryptos très rapidement.

Les investisseurs ayant achetés au lancement risquent donc de perdre leur argent, puisqu’ils auront affaire à la vente massive de ceux ayant pu profiter d’une prévente ou d’une whitelist.

Résumé : plan d'analyse rapide

Vous avez maintenant quelques bases pour vous prémunir contre les scam crypto. Veillez à faire vos recherches approfondies sur tous les projets (#DoYourOwnResearch) avant d’investir, pour éviter de perdre votre argent.

Vous êtes intéressé(e) par les crypto-monnaies et le trading ? Il vous est possible d’apprendre comment faire des multiples de vos cryptos, le tout dans les règles du risque. La formation Crypto Rider vous propose d’établir une stratégie pour vous permettre d’être rentable :

Pierre O.
- Rédacteur financier
Passionné de la blockchain et des cryptomonnaies dans la finance décentralisée, je me suis orienté et consacré à 100% dans cet univers nouveau, après quelques années de trading dans le forex. Le web3 a changé ma vision du futur, et je contribue à son perfectionnement.
Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous