Coca-Cola : publication des résultats trimestriels

Coca-Cola : publication des résultats trimestriels

Le géant américain de l’agroalimentaire a publié hier ses résultats concernant son chiffre d’affaires du premier trimestre 2014. Et ce fût une bonne surprise, puisque la société a affiché des résultats plus élevés que ceux qui étaient attendus !




Des résultats au-dessus des prévisions

Les ventes globales du premier trimestre ont bénéficié d’une augmentation de 2 %.

Cette augmentation est due en grande partie grâce à une hausse de la consommation des produits Coca-Cola en Chine.
Mais ce n’est pas un hasard…car le 31 janvier dernier était le jour du Nouvel An chinois. La firme le sait bien, et elle avait mit en place une campagne commerciale pour l’occasion, ce qui a eu pour effet de faire bondir les ventes chinoises de 12 % !

Pendant ce temps, la Russie et l’Inde ont également augmenté leur consommation de 6 %, tout comme l’Australie et le Japon qui ont également augmenté leurs volumes de ventes avec respectivement 1 % et 3 %.
Il n’en fallait pas plus pour compenser les 4 % de baisse du territoire européen.
Quant au États-Unis, les volumes de ventes n’ont ni augmenté ni diminué, mais l’entreprise affirme tout de même avoir gagné quelques parts de marché supplémentaires…

Ces chiffres positifs ont naturellement fait réagir les actionnaires.
Lors de la séance d’hier, le titre a donc grimpé d’un peu plus de 3 % pour atteindre les 40 $.
Cette hausse soudaine lui a valu la première place de l’indice le plus vieux des États-Unis, le Dow Jones.

Le bénéfice net et le chiffre d’affaires, conformes aux attentes…

…mais en recul sur l’année.
En effet, le chiffre d’affaires du groupe a baissé d’un peu plus de 4 % sur un an, même si les résultats annoncés (10,58 milliards de dollars) sont à peine supérieurs aux prévisions.
Idem pour le bénéfice net qui a également baissé d’environ 7,5 % pour la même période.

Selon le spécialiste des sodas, ces baisses sont la conséquence directe de la chute brutale du bolivar vénézuélien au mois de janvier dernier. Cet évènement soudain aurait fait perdre près de 250 millions à Coca-Cola.

Prévisions du second trimestre

C’est justement à cause de ce genre « d’imprévu » que la firme pense que les chiffres pourront encore subir les effets d’autres baisses de devises dans certains pays émergents.
Cette baisse devrait intervenir dès le second trimestre, puis tout au long de l’année.
D’après les analystes de la firme, cette baisse pourrait bien atteindre les 7 % et donc réduire le résultat opérationnel du deuxième trimestre, ce qui laisse logiquement espérer des résultat en baisse d’ici l’année prochaine.

Par contre, Coca-Cola a aussi prévu de racheter cette année environ 3 milliards de dollars d’actions, de manière à pouvoir légèrement augmenter le dividende des titres qui resteront en circulation.

Enfin, aujourd’hui, la valeur est restée plutôt stable et n’a toujours pas enregistré de hausse supplémentaire qui laisserait penser à un nouvel élan d’optimisme chez les investisseurs.
De plus, les prévisions quelque peu pessimistes du groupe risquent aussi d’avoir un impact psychologique sur ces derniers. Même si, comme le montrent brillamment les chiffres du premier trimestre, il est toujours assez difficile de savoir à quoi s’attendre, malgré les prévisions annoncées qui sont parfois…plus faibles que les résultats eux-mêmes.