Pas encore membre ?

Rejoignez le site

en bourse

  • Formation d'initation offerte
  • Une communauté de trader pour vous aider
  • Accès complet à tous les articles du site
  • Vidéos d'analyse hebdomadaires
  • Et beaucoup d'autres surprises...

Inscrivez-vous sur le site en bourse

Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...

Attendez !profitez de maformation offerte

C’est quoi la psychologie de trading ? 12 mai 2014 / Sylvain March psychologie trading
C’est quoi la psychologie de trading ?

Vous ne le savez peut-être pas encore si vous débutez, mais en trading, la psychologie occupe une place très importante (même parfois trop …).
Maîtriser ses émotions n’est pas chose facile, et le trader débutant peut facilement se décourager.
Quelles sont les principales émotions qui règnent en trading, et comment les gérer le mieux possible ?

Le stress :

En trading, le stress apparaît dans de nombreux cas de figure.
Par exemple, si vous prenez une position très risquée (au-delà de ce que permet votre plan de money management), il y a de grandes chances que vous soyez excessivement stressé à chaque mouvement de la courbe de prix.

Autre exemple, si vous continuez à trader désespérément alors que vous venez de subir une longue série de trades perdants : l’idée de perdre à nouveau vous fera stresser, et prendre les mauvaises décisions, ce qui ne manquera pas d’entraîner…d’autres trades perdants.

Comment combattre le stress ? En suivant toujours votre stratégie (qui aura fait ses preuves à plusieurs reprises), et en respectant scrupuleusement votre plan de money management.
Les tentations sont grandes d’investir plus pour rattraper les trades perdants, mais c’est la pire des solutions. Évitez à tout prix ce genre d’impulsion.
Enfin, il existe aussi quelques astuces pour gérer les séries de trades perdants.

La peur :

Autre sentiment très désagréable : la peur de perdre de l’argent.
Elle se manifeste aussi souvent après une série de mauvais trades. Le problème, c’est qu’elle vous pousse à clôturer trop vite vos positions gagnantes, et vous pensez que « gagner un peu, c’est toujours mieux que rien ». Mais là aussi, c’est une erreur.

Exemple :

peur en trading

Si vous fermez trop tôt, vous risquez de louper une belle opportunité de gain !

Il est beaucoup plus facile de laisser filer les pertes (« non, mais je suis sûr que ça va remonter… »), que de laisser filer les gains.
Attendez d’avoir un véritable signal qui vous indique clairement que le prix va repartir dans l’autre sens (si vous n’avez aucun signal clair, vous pouvez attendre de voir si le prix touche votre stop, ou s’il repart dans le bon sens).

Donc, tant que vous n’êtes pas certain de savoir s’il s’agit d’un véritable retournement, ou d’une simple correction, résistez à l’envie de clôturer un trade gagnant.

L’euphorie :

Cela va peut-être vous surprendre, mais l’euphorie est au moins aussi dangereuse pour le trader que la peur, ou le stress.
Pourquoi ? Parce qu’un excès de confiance empêche de penser raisonnablement.

Au contraire de la peur, l’euphorie apparaît après une série de trades gagnants.
C’est tellement grisant d’avoir raison plusieurs fois de suite, qu’on finit par en oublier les « règles de sécurité » de base.
Là aussi, on fait facilement l’impasse sur le money management en prenant des positions de manière irrationnelle : pas de signal, mais on ouvre quand même un trade, le montant de l’investissement dépasse largement ce que l’on peut se permettre…
Et c’est ainsi que vous perdez en moins de 2 minutes, ce que vous avez mis plusieurs heures à gagner.

Si vous vous sentez (trop) euphorique, faites une petite pause, relisez votre plan, et attendez 5 minutes avant de prendre des décisions précipitées par votre enthousiasme.

Pour résumer…

Il n’y a qu’une seule façon de résister à n’importe quel sentiment néfaste en trading : suivre scrupuleusement sa stratégie, avec des règles d’entrée et de sortie bien définies, et suivre aveuglément son plan de money management.
Le trade se passe mal ? Pas grave, vous avez prévu cette éventualité et vous savez à l’avance ce que vous risquez de perdre.
Le trade se passe bien ? Génial ! Attendez le bon moment pour sortir et ne le clôturez pas trop tôt.

Si vous restez raisonnable en toutes circonstances, vous protégerez efficacement votre capital. Même si ce n’est pas évident au début, il suffit d’un peu de pratique en prenant les bonnes habitudes dès le départ.

[ebshortcode]

Et vous ? Maîtrisez-vous vos émotions en trading ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE

DERNIÈRE FORMATION