Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement

Attendez ! profitez de notre formation offerte

Box initiation
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Tokenomics

La tokenomics est le terme qui représente l’ensemble d’un projet crypto, de la création au bon fonctionnement du projet. Ce terme est composé de deux mots : token et economy. Ce qui pourrait se traduire par l’économie du token.

On retrouve dans les systèmes monétaires fiat cette gestion de création. Cela permet de suivre le phénomène d’inflation. Tokenomics réplique finalement ce suivi, mais pour les cryptomonnaies.
Qu’est-ce que veut dire réellement tokenomics ? Quels sont ses avantages ? Comment se met-elle en place dans un projet ?

Sommaire :

Tokenomics

Qu’est-ce que la tokenomics ?

La tokenomics est en quelque sorte le cahier des charges d’un projet de cryptomonnaie. Elle permet de désigner l’ensemble des mécanismes autour du projet de cryptomonnaies.
La tokenomics met en avant l’ensemble du protocole : sa blockchain, le token, ses caractéristiques associées au protocole et d’autres dérivés comme le staking et les frais.

Ce terme marque également les règles concernant la quantité maximale ( souvent connue sous supply totale); l’émission monétaire et la distribution. Suivant le projet, les jetons distribués peuvent être attribués à une certaine entité comme les développeurs à la création du projet.

Il est alors important d’analyser et de s’attarder sur la tokenomics et donc les caractéristiques d’un projet de cryptomonnaie. Cela vaut surtout pour les investisseurs. La valorisation du token peut être fortement influencée par la tokenomics de la cryptomonnaie.
Pour retrouver l’économie du token, il faut accéder aux livres blancs de chaque projet. Les livres blancs sont produits par les équipes de développement au moment de l’ICO.

Quels sont ses avantages ?

L’un des buts de la tokenomics est d’empêcher l’inflation qui est la première raison de faillite d’une économie ou d’une devise. Ici, ce serait d’éviter que cela arrive au projet d’une cryptomonnaie. Il faut donc lutter contre l’inflation pour la survie du token.

L’idée est alors de créer un mode de fonctionnement permettant la stabilité du cours de la cryptomonnaie. Il faut maintenir la confiance donnée aux investisseurs vis-à-vis du token.

En lien avec l’inflation et un autre avantage de la tokenomics est de contrôler la quantité de token en circulation. On appelle cela la masse monétaire. Il faut définir à l’avance le nombre de coins créé sur la blockchain pour éviter une création trop importante et excessive.
C’est là où l’on retrouve une grande différence avec les monnaies fiduciaires qui peuvent être créées de manière infinie.
Il est possible d’émettre tout de même les tokens avec le minage, par exemple, mais cela se fait petit à petit.

Les différentes étapes pour l’économie du token ?

Pour être en phase avec un modèle économique solide, le projet a besoin de différentes étapes clés. Il est important de retrouver ces étapes dans la tokenomics du projet.

La supply totale

Tout d’abord, un élément à prendre en compte est la supply totale.
Celle-ci représente la quantité maximale de jetons émis par le fonctionnement de la blockchain. Il y a une différence entre quantité disponible et quantité totale, et il faut bien le comprendre.

La quantité disponible représente un nombre de jetons qui est déjà mis à un instant précis. Cette quantité peut à présent être achetée par tout le monde, sur des exchanges par exemple.
La quantité totale est, quant à elle, la quantité maximale atteinte par le nombre de jetons en circulation à terme.

Prenons l’exemple du Bitcoin, on sait qu’il y aura 21 millions de tokens (et pas plus) émis à la fin sur cette blockchain.

Total supply du Bitcoin par rapport à sa valeur en USD

L’émission

Une autre étape est l’émission, qui est la quantité de jetons créée et reversée aux validateurs d’une blockchain. Les validateurs participent au fonctionnement du réseau et en retour obtiennent des récompenses. Ils sont généralement appelés des mineurs sur les modèles blockchain en proof-of-work comme par exemple bitcoin.
Cela se fait de deux façons : la première suite à la création d’un nouveau bloc et la deuxième en lien avec les frais de transactions payés par un utilisateur de ce réseau.

Il serait trop dangereux d’émettre tous les jetons disponibles en une seule fois. Cela aurait pour conséquence un déséquilibre entre l’offre et la demande. L’idée de base est de faire accepter dans le temps une nouvelle cryptomonnaie pour qu’elle soit utilisée. L’intérêt de la communauté va croître et l’émission de coins rendus progressivement disponibles avec le minage ou autres mesures par rapport au projet.

La distribution

La dernière étape est la distribution du token qui peut se faire de différente façon.

Dans la plupart des projets de blockchain, la distribution d’une partie de la supply totale est distribué à certains acteurs du projet ou pour des utilisations précises du projet. On retrouve généralement des allocations pour le marketing ou pour rémunérer les mineurs également. Tout cela fait partie de la tokenomics du projet.

Une forte distribution du token se fait lors de l’ICO d’un projet de cryptomonnaie. Une partie des jetons est allouée à la communauté, à des investisseurs ou à tout autre acheteur lors de levée de fonds. L’ICO joue un rôle majeur dans cette distribution.

C’est là où le livre blanc permet de retrouver les caractéristiques du projet et de comprendre son fonctionnement pour les années à venir.

Les différents modèles prédominants?

Modèles de Tokens déflationniste

On parle de modèle désinflationniste à quantité limitée. Une émission monétaire est de moins en moins importante au fil du temps et à une quantité finie à terme. L’exemple le plus connu est le Bitcoin. Mais ce modèle s’applique aussi à Solana, Litecoin ou bien d’autres encore.

Dans ce modèle, les blockchains pratiquent activement le burn de token. Il s’agit d’un protocole pour détruire une partie des jetons existants. La plupart du temps, les jetons détruits sont issus des taxes de transactions.

Modèle d’Équilibre inflationniste

De nombreuses blockchains ont été codées sans incorporer de quantité limitée d’émission de jetons. Lorsque le besoin se fait sentir, de nouveaux tokens sont créés sur la blockchain. Cela amène périodiquement l’inflation du token et la perte de la valeur unitaire.

Cependant, certains mécanismes sont mis en place afin de limiter l’inflation, voire de créer un système déflationniste.

Ces deux modèles ont leurs forces et leurs faiblesses et les justifications derrière leur fonctionnement ont un intérêt certain.

Total supply du Bitcoin et son inflation

La gouvernance du projet

La gouvernance est un grand intérêt de la participation à une ICO. détenir à moindres frais une quantité de coins pour influencer sur les choix futurs du projet.
On retrouve dans ce terme un grand principe du monde de la cryptomonnaie : la décentralisation du pouvoir économique.

Les jetons de gouvernance permettent en autre le droit de vote sur des modifications appliqué à la blockchain d’une devise numérique.

Il faut prendre tout de même un élément en compte. Les changements, impliqués sur la blockchain, peuvent impacter directement la tokenomics du projet. Donc les changements au niveau de la gouvernance doivent au maximum être proches des spécificités de bases d’un token. On peut dire que la gouvernance est un élément complémentaire, mais pas essentiel de la tokenomics.

Ainsi la tokenomics d’une cryptomonnaie représente l’ensemble des règles de l’écosystème d’un token. L’utilisation qu’elle a pour la communauté et la façon d’émettre ou de distribuer le token.
Ces informations sont d’une grande importance pour les investisseurs qui participe au projet.

A lire aussi : Blockchain

Avatar autheur

Rédacteur financier

Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents

Preuve d'Enjeu (Proof of Stake)

CryptomonnaieMinage cryptomonnaies

La Preuve d’Enjeu (Proof of Stake en anglais), également appelée Preuve de Participation, est un…