Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Stellar Lumens (XLM)

Le réseau Stellar Lumens a été créé en 2014 par un ancien cofondateur du Ripple : Jed Caleb. Le but de la blockchain Stellar est de créer un réseau pair-à-pair avec une monnaie associée permettant aux particuliers et aux entreprises d’avoir accès à un système monétaire décentralisé.

Sommaire

Stellar Lumens

Caractéristiques du Stellar Lumens

Le stellar lumens est une monnaie numérique dont le jeton utilisé sur le réseau est XLM. Il y a une forte comparaison avec le Ripple, mais la différence se situe au niveau des acteurs visés par chaque réseau.
Le lumens aide les individus ou entreprises dans les transactions financières alors que le Ripple se concentre seulement sur les institutions financières.

Stellar met en place un réseau pair à pair non centralisé. Il ne dépend pas d’actionnaires et sert de réseau de paiement aux particuliers, mais également aux entreprises. Ils peuvent s’envoyer des fonds sous la forme du token XLM ou bien sous la forme d’IOUs. C’est une représentation numérique de n’importe quel actif sur le réseau Stellar.

Le réseau open source de Stellar appartient à la communauté et facilite les transferts de valeur entre actifs. Il souhaite donner l’accès aux services financiers à toutes les personnes, quel que soit leur niveau de revenu et surtout à faibles coûts. Stellar gère les échanges entre les cryptomonnaies mais également entre les monnaies fiduciaires.

L’organisation derrière le Stellar est stellar.org. Comme le Ripple, l’organisation gère les transactions multiplateformes et les transactions mais stellar.org est à but non lucratif. C’est grâce à la monnaie XLM que les échanges et transactions entre les utilisateurs peuvent se faire.

Le réseau Stellar est soutenu par un réseau d’acteurs majoritairement composés d’entreprises partenaires qui prennent le rôle de validateurs des transactions. L’entreprise qui sort du lot est IBM qui souhaite mettre en place son réseau de paiement sur World Wire sur Stellar.

Quelle est l’histoire du Stellar Lumens?

Stellar a été créé le 31 juillet 2014 par Jed Caleb et Joyce Kim. Jed Caleb est l’ancien cofondateur de Ripple. Il décide de la création de Stellar suite à des désaccords avec Chris larsen, également cofondateur de Ripple. Ces désaccords concernent la direction du projet. Jed Caleb affirme qu’un tel système de paiement ne doit pas être dépendant d’actionnaires mais qu’il faut un véritable réseau non centralisé.

Malgré les différences de valeurs, stellar reste proche du protocole Ripple. Et en 2015, apparaît l’appellation « Lumen » qui désigne la cryptomonnaie du Stellar. Si l’offre de ces tokens a été réduite de moitié le 4 novembre 2019, le volume initial de Lumens XLM diffusé était de 105 milliards.

Pour le développement de leur projet, Jed Caleb et Joyce kim ont lancé une ICO et ainsi levé des fonds. 39 millions de dollars ont réussi à être levés et 100 milliards de lumens ont été émis.
Le succès de l’ICO a été énorme et suite à cela, Marché Bitcoin, une bourse brésilienne a annoncé son adoption en août 2014. Par la suite, d’autres bourses ont commencé à accepter la crypto-monnaie sur leurs plateformes.

En janvier 2018, Stellar a atteint son prix le plus élevé de tous les temps à 0,93 $. Aujourd’hui en janvier 2022, il évolue autour des 0,25 $, projetant sa capitalisation boursière aux alentours des 6,3 Milliards d’euros.

Les Tokenomics du Stellar Lumens

C’est une donnée qui a changé en 2019 ! À l’origine, 100 milliards de lumens ont été créés et 50% de cette somme devait être versée au fur et à mesure à des particuliers. 25% étaient redistribués à des partenaires dont le rôle était de développer l’écosystème Stellar, 20 % reversés aux détenteurs de bitcoins et XRP et 5% détenus par l’organisation stellar.org pour financer les coûts de fonctionnement.

Stellar voulait également gonfler l’offre de 1% chaque année durant 5 ans, mais la communauté a voté contre et l’offre des tokens a été réduite de moitié le 4 novembre 2019.

La communauté a voulu donc réduire le nombre de XLM existant et stellar a suivi ce vote. Le nombre maximal de XLM existant est donc de 50 milliards et l’organisation a promis de ne plus jamais en créer.
Sur les 50 milliards de jetons créés, 20 milliards environ sont en circulation. Le Stellar Development Foundation détient le reste de tokens pour développer et promouvoir le réseau stellar.

Le Stellar Lumens ne peut être pas minés et les transactions se font par le biais d’un protocole open source de consensus entre les comptes.

Le protocole Stellar et ses tokens Lumens aident les gens à surmonter les problèmes en lien avec les transactions transfrontalières. Des transactions longues et coûteuses.
Le but de Stellar est de fournir aux utilisateurs privés une méthode efficace, rapide et avec des frais minimes pour envoyer de l’argent à travers le monde.

Stellar a vite compris que l’accès aux services financiers est inégal à travers le monde. D’autant plus, les coûts qui peuvent être un frein notable.

L’équipe de Stellar souhaite rendre l’accès à tout un système financier à tout le monde. Pur cela, il suffit d’avoir une connexion Internet active et du matériel informatique simple.

Le coût d’une transaction Lumens est de 0,00001 XLM, ce qui la rend incroyablement bon marché.

Quelle technologie utilise le Stellar ?

Le stellar se base sur le Consensus Protocol. Celui-ci a été créé par le docteur David Mazières professeur à l’Université de Stanford. Il permet à Stellar d’avoir une scalabilité beaucoup plus rapide que ne peut faire le Bitcoin ou l’Ethereum.

Le réseau Stellar est plus centralisé que Bitcoin, mais il est assurément plus rapide avec des transactions validées en 5 secondes. Sa capacité est quant à elle de milliers de transactions par seconde.

Le vote est le point de départ de la validation des transactions. Une grande majorité des acteurs doivent reconnaitre les transactions comme légitimes pour qu’elles soient acceptées et mises à jour sur la blockchain. Ce système assure un niveau de décentralisation même si les acteurs les plus connus et respectés du réseau ont la main sur la majorité des validations.

Des millions de dollars sont échangés quotidiennement sur le réseau. La transition d’une paire de devises à une autre s’effectue via le Stellar Network utilisant un système d’ancres (anchors).
Les ancres permettent de faciliter l’échange de devises au sein du réseau tout en détenant un dépôt ainsi que d’émettre le crédit dans une autre devise.

La rapidité du Stellar est due au fait que toutes les ancres se retrouvent sur le même réseau et donc de générer jusqu’à 1000 transactions par seconde.

Les avantages du Stellar

Rapidité

Le lumens est une méthode de transfert très rapide. On peut transférer de l’argent très vite à une personne. La transaction prend généralement entre 3 à 5 secondes environ. Il parviendra au destinataire plus rapidement qu’un virement bancaire, surtout s’il s’agit d’un paiement transfrontalier.

Coût

Le coût d’une transaction Lumens est de 0,00001 XLM.
Le coût d’un transfert Lumens est impressionnant et très bas, c’est une méthode de transfert d’argent très compétitive par rapport aux autres méthodes.

Facilité de change

Pour certaines devises, il peut être difficile d’échanger l’argent d’une devise vers une autre. Cependant, avec Lumens, tout se fait pour l’expéditeur et le destinataire, sans aucune difficulté, et en leur nom.

Décentralisé

Le réseau Stellar est un réseau décentralisé, ce qui signifie qu’aucune autorité ne contrôle le mouvement de Lumens. C’est la communauté elle-même qui autorise les transactions et un enregistrement de chaque transaction est stocké sur la blockchain, qui est ouverte et accessible à tous.

Les membres de l’équipe

Toute l’équipe se réunit au tour du Stellar Development Foundation. C’est une fondation à but non lucratif.
L’équipe est diversifiée et travaille sur le projet Stellar dans le but de « libérer le potentiel économique du monde en rendant l’argent plus fluide et les gens plus autonomes ».

Denelle Dixon

Denelle Dixon est PDG et directrice exécutive de la Stellar Development Foundation à l’heure actuelle (janvier 2022).

Avant de rejoindre Stellar, Denelle Dixon a été directrice de l’exploitation de Mozilla. Au cours de son mandat chez Mozilla, elle a dirigé les équipes commerciales, financières et politiques. Elle a lutté contre la neutralité des données personnelles sur le Net. Elle a également poussé Mozilla à comprendre comment s’associer avec des entités commerciales tout en restant fidèle à sa mission principale d’ouverture, d’innovation et d’opportunité sur le Web. Avocate de formation, Denelle a auparavant été conseillère juridique en capital-investissement et en technologie.

David Mazieres

David Mazieres a rejoint la Stellar Development Foundation en tant que scientifique en chef et co-fondateur en 2014. David Mazières est professeur d’informatique à l’Université de Stanford, où il dirige le groupe de recherche Secure Computer Systems. Il est également l’un des fondateurs d’Intrinsic. Il a obtenu un diplôme en informatique à l’école de Harvard en 1994 et un doctorat en génie électrique et informatique du MIT en 2000. Les intérêts de recherche du professeur Mazières comprennent les systèmes d’exploitation et les systèmes distribués, avec un accent particulier sur la sécurité.

À lire aussi :
Avatar autheur

Rédacteur financier
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents