Prenez RDV
Lancez-vous
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Rug pull definition

Les arnaques au rug pull se font de plus en plus présentes sur le marché des crypto-monnaies et plus particulièrement les NFT.

SOMMAIRE :

rug pull

Qu’est-ce qu’un rug pull ?

Rug pull est un anglicisme que l’on peut traduire par « Tirage de tapis ». Il s’agit d’une manipulation frauduleuse de plus en plus répandue sur les cryptos.

Illégale, cette arnaque est considérée comme un vol et est puni par la loi française au titre d’escroquerie et d’abus de confiance.

Toutefois, les technologies blockchain étant décentralisées et indépendantes de toute législation étatique, il est très souvent difficile de faire appliquer des sanctions aux auteurs de cette arnaque.

D’après une étude de Chainalysis, ce type de crypto-arnaque a permis aux arnaqueurs de cumuler plus de 2,8 milliards de dollars, soit plus d’un tiers des arnaques cryptos globales en 2021.

Graphique Chainalysis Rug Pull
Dans une étude menée par Chainalysis, les rug pull représenteraient 37% des arnaques perpétrées dans le monde crypto Source : Chainalysis

La manipulation est relativement simple. Il s’agit simplement d’un projet fantôme.

Le ou les arnaqueurs développent un projet crypto, DeFi ou NFT qui, a première vue, est légitime. Ils construisent un projet qui paraît porteur avec, la plupart du temps, un white paper, une roadmap et une tokenomics.

Le battage médiatique est également un facteur important puisqu’il permet de faire parler massivement du projet. Des événements de types airdrops sont également organisés pour augmenter l’engouement autour du projet.

Dans le cas de ce type d’arnaque, tout est mis en œuvre pour être réaliste dans le but d’attirer les investisseurs et/ou utilisateurs puis de s’enfuir avec les fonds.

Les rug pull se différencient des arnaques dites « Honey Pot » ou « Pot de Miel ».

En effet, ces dernières proposent aux victimes d’exploiter des failles présentes sur les smart contracts en échange d’un versement crypto préalable.

Dans le cas des rug pull, l’arnaque est plus difficile à détecter. Elle ne tient pas sur l’exploitation d’une faille de sécurité mais repose sur l’incitation à investir sur un projet qui semble réel.

Les différents types de manipulations au rug pull

Il existe trois types différents de rug pull.

Le vol de liquidités

Le vol de liquidités est le rug pull le plus courant.

L’arnaqueur développe un projet complet. Il créé un token qu’il fait lister sur un seul exchange décentralisé.

Ce jeton est souvent associé à une blockchain de renom et simule ainsi un pseudo-sérieux.

Un pool de liquidités est également créé. Les investisseurs déposent leurs tokens dans ce pool et reçoivent en échange le nouveau token.

Grâce à un matraquage médiatique et le recours à des influenceurs, le projet attire des investisseurs en masse.

Un effet boule de neige se met en place sur fond de FOMO (Fear Of Missing Out).

En effet, la demande croissante augmente la valeur du jeton ce qui tend à attirer davantage d’investisseur soucieux de ne pas passer à côté d’une bonne opportunité crypto.

Une fois que le prix du token atteint une valeur conséquente, l’escroc s’enfuit avec l’intégralité des tokens du pool de liquidités.

Le nouveau « faux » tokens perdent ainsi l’intégralité de leur valeur et ne sont plus échangeables puisque non listés sur d’autres exchanges.

La manipulation technique

Cette technique est la plus vicieuse des rug pull. Le développeur joue avec la fonctionnalité de vente incluse dans le contrat intelligent appelée « anti-dumping« .

En effet, le smart contract du projet est construit de façon à accepter les achats de tokens mais à empêcher leur revente. Cette dernière est restreinte au seul développeur et à ses complices.

En d’autres termes, les investisseurs ont la possibilité d’acheter les tokens du projet. Ils ne peuvent toutefois pas les vendre ni les utiliser.

Par analogie, la situation est similaire à un particulier qui achète une voiture et paye un vendeur. Il ne peut toutefois ni la sortir du garage, ni l’utiliser, ni la revendre. Dans le même temps, le vendeur détient toujours les pleins droits sur le véhicule.

Là encore, une fois que la valeur du token atteint son plein potentiel, les arnaqueurs se délestent des tokens frauduleux pour fuir avec l’intégralité des fonds.

Ce fut le cas du jeton SQUID créé après la diffusion de la série Netflix Squid Game. Les arnaqueurs ont profité du succès de la série pour créer un jeton sur la Binance Smart Chain.

L’attrait pour le token a été immédiat et a affiché un x33 000 en quelques jours pour atteindre les 2 850 $.

Une fois le sommet atteint, les créateurs de ce jeton ont mis un terme au projet. Ils ont converti la majorité des tokens en BNB pour un montant de plus de 3,4 millions de dollars.

Graphique Chainalysis Rug Pull
Dans une étude menée par Chainalysis, les rug pull représenteraient 37% des arnaques perpétrées dans le monde crypto Source : Chainalysis

L’enrichissement illicite des développeurs

Cette tactique de rug pull survient lorsque le projet est en cours de développement.

Les arnaqueurs séduisent les investisseurs en leur proposant un aperçu du projet factice en cours de développement. L’objectif est de les intéresser suffisamment pour les inciter à acheter des jetons.

Il s’agit ici d’un écran de fumée puisqu’il n’existe pas réellement de projet et le token n’a aucune valeur et n’en aura jamais vraiment.

Après avoir fait miroiter les investisseurs avec des promesses trop belles pour être vraies, l’escroc va s’octroyer une majorité de tokens. Le reste est distribué aux investisseurs en quête d’un retour sur investissement important.

A la manière d’un pump and dump, le prix va alors augmenter. Puis une fois atteint une valorisation intéressante, l’escroc va vendre massivement ses jetons pour les convertir en devises légales.

Ceci va provoquer un effondrement du cours du token, laissant les investisseurs avec des tokens sans aucune valeur.

Comment repérer un rug pull crypto ?

Ce type d’arnaque tend à se développer de plus en plus. Il est donc important de savoir les repérer grâce aux points communs qu’ils partagent.

  • Savoir qui sont les fondateurs

Les fondateurs et l’équipe sont les premiers aspects à vérifier. S’ils sont totalement inconnus, qu’ils utilisent des pseudonymes ou que leur parcours est relativement flou, il est probable que le projet soit un rug pull.

Pour paraître réel, les initiateurs de rug pull établissent des White Paper. Toutefois, il se peut que ces directives ne soient pas assez travaillées et que des zones d’ombres restent en suspens. Il est donc utile de se renseigner et de recueillir des avis auprès de personnes expérimentées.

Les tokenomics jouent un rôle important dans l’évolution d’une crypto-monnaie et d’un projet dans son intégralité. La politique économique d’un projet doit être claire et des indices tels que le vesting donnent des indications sur sa fiabilité.

Tout smart contract sérieux nécessite un audit. De nombreux sites proposent ce genre de service comme CertiK par exemple. Sur la base de plusieurs critères, ces outils analysent les contrats intelligents et relèvent leurs points critiques et leurs faiblesses.

  • Analyser la stratégie médiatique

Comme évoqué précédemment, les rug pull misent sur une stratégie médiatique relativement forte, ayant parfois recours à des influenceurs qui ne mesurent pas toujours la fiabilité du projet qu’ils soutiennent. Un projet médiatique n’est pas toujours un gage de sérieux de la part d’un projet cryptographique.

  • Utiliser les sites de détection de rug pull

En cas de doute, il existe également des sites dédiés à l’étude de rug pull, tels que RugDoc ou Gem Protocol.

Ces sites examinent et repèrent les potentiels rug pull afin d’éviter aux utilisateurs de tomber dans leurs pièges.

La meilleure façon de se prémunir des rug pull est d’avoir conscience qu’ils existent et de réaliser ses propres recherches.

Avatar autheur

Rédactrice financière
Articles récents