Prenez RDV
Lancez-vous
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Qu’est ce qu’un token crypto ?

Le monde des crypto-monnaies repose essentiellement sur les notions de token crypto (ou jeton) et de coin (ou pièce). Ces termes sont souvent utilisés de manière interchangeable, mais ils font référence à deux choses distinctes.

SOMMAIRE :

token crypto

Qu’est-ce qu’un token crypto ?

Les tokens crypto se traduisent par « jetons » et sont la représentation numérique d’un actif.

Ces jetons peuvent être détenus pour leur valeur, échangés ou encore stakés pour gagner des intérêts sur votre portefeuille de cryptomonnaies.

Ils peuvent également servir comme moyen de paiement au sein d’un écosystème plus large de certaines blockchains et protocoles DeFi.

Les tokens sont dotés d’un ensemble de données uniques qui leur confère des propriétés particulières.

Grâce à la technologie blockchain, chaque token est unique, infalsifiable et confère à son propriétaire une détention qui lui est propre.

Quelle est la différence entre un token et un coin ?

Le principal élément qui différencie les tokens et les coins se situe au niveau de la blockchain.

Un coin fonctionne sur sa propre blockchain indépendante et il est la cryptomonnaie par défaut de cette blockchain. Le BTC est un excellent exemple de coin puisqu’il est hébergé sur sa propre blockchain : Bitcoin.

Ainsi, un actif crypto est considéré comme un token s’il n’a pas sa propre blockchain et utilise plutôt la blockchain d’un autre.

Le plus connu est Ethereum qui permet la création, le développement et l’hébergement de tokens.

Cependant, il en existe aujourd’hui d’autres comme BNB Chain ou EOS sur lesquelles sont hébergés des tokens.

Les tokens utilisent des smart contracts. Ethereum est devenu la blockchain la plus populaire pour les tokens en raison de ses smart contracts programmables.

Les contrats intelligents programmables et flexibles d’Ethereum expliquent en partie pourquoi elle est devenue la deuxième cryptomonnaie la plus précieuse au monde derrière Bitcoin.

Parmi les tokens les plus connus, une grande majorité fonctionne sur la blockchain Ethereum.

Comment les tokens crypto sont-ils créés ?

Les tokens crypto sont créés via Initial Coin Offerings (ICO).

Une ICO peut être comparée à une Offre Publique Initiale (IPO) sur une nouvelle société anonyme sur les marchés boursiers.

Les ICO vous donnent des tokens en échange d’un investissement initial dans un projet de blockchain.

Schéma d'une ICO crypto monnaie
Principe simplifié d'une ICO

De nombreuses entreprises et startups de l’industrie de la blockchain choisissent de lever des fonds de cette manière. Ces sociétés créent leur token utilisant un réseau de blockchain existant.

La majorité des ICO sont effectués sur le réseau Ethereum.

Quelles sont les différents types de tokens ?

Les Utility et Security tokens

Les tokens crypto peuvent être classés selon leur fonctionnalité.

L’utility token (jeton utilitaire) est généralement utilisé pour donné accès à un service ou servir de moyen d’échange au sein d’un écosystème.

Le security token (jeton de sécurité), comme le Filecoin (FIL), est un actif financier qui représente un investissement ou la propriété d’un actif.

Outre des droits de propriété et des dividendes, ils peuvent également conférer à leurs détenteurs certains privilèges, tels
que des droits de vote.

En terme simple, un jeton utilitaire permet d’accéder au produit ou au service des entreprises, tandis qu’un jeton de sécurité offre une participation dans une entreprise elle-même.

Les Fungible et Non-Fungible Tokens

Une autre classification évalue ces caractéristiques pour distinguer les tokens fongibles et non fongibles (NFT).

Les tokens fongibles sont interchangeables et ne sont pas uniques. Par exemple, une pièce d’un euro échangée contre une autre pièce d’un euro confère toujours la même valeur, un euro. Les deux pièces sont donc interchangeables.

Le même principe s’applique au tokens fongibles comme le Stellar (XLM) par exemple.

Au contraire, les jetons non fongibles sont uniques et ne sont pas interchangeables.

Ils représentent ainsi un élément unique et indivisible, physique ou immatériel, comme une image ou une propriété intellectuelle. Un exemple typique est le premier NFT, le Cryptokitties.

Everyday : The First Five Thousand Days - Token crypto
"Everyday : The First Five Thousand Days", l'un des NFT les plus chers du monde

Leur intérêt réside dans cet aspect unique. C’est pourquoi ils sont à l’origine de la création de l’art numérique tels que les NFT. Ils sont comparables à des œuvres d’art unique, tel la Joconde.

À lire aussi :

Les stablecoins sont-ils des coins?

La réponse à cette question peut être surprenante. En effet, les stablecoins ne sont pas des coins mais un type de token crypto connu sous le nom de commodity token.

Ces derniers sont adossés à des actifs qui ont une valeur indépendante. Les stablecoins peuvent être liés au prix du dollar américain, de l’or ou même du pétrole.

Tether (USDT) et USD Coin (USDC) sont parmi les plus importants, tous deux utilisant le réseau Ethereum.

Comment les tokens crypto sont-ils utilisés ?

Les applications des tokens crypto dans le monde crypto sont nombreuses.

Tokens utilisés comme crypto-monnaie

En tant que crypto-monnaies, les tokens sont des actifs ayant de la valeur et qui peuvent être transférés, échangés, achetés et vendus. Ils sont stockés dans des portefeuilles blockchain.

Les transactions sont enregistrées sur la blockchain utilisée par le token.

Les tokens de gouvernance

Celui qui possède ce type de token crypto peut faire et voter des propositions qui aident à déterminer l’avenir de cette cryptomonnaie spécifique ou du projet de manière générale.

Le pouvoir de vote de chacun dépend toutefois du nombre de jetons détenus.

UNI, le token de l’exchange décentralisé Uniswap, est un des plus grands tokens de gouvernance.

DeFi Tokens

Les DeFi (Financement Décentralisé) tokens permettent aux utilisateurs d’accéder à un certain nombre de services de type bancaire tels que les prêts (le lending crypto) et les assurances dans l’écosystème de la DeFi.

Par exemple, Chainlink est un réseau oracle qui permet aux contrats intelligents sur une blockchain de recevoir des données du monde réel.

Les tokens crypto de récompenses

Les plateformes DeFi s’appuient sur des investisseurs qui prêtent leurs propres fonds en crypto-monnaies.

En retour, les investisseurs reçoivent des récompenses sous forme de tokens.

Tokens Non-Fongible (NFT)

Les NFT sont des unités de données uniques qui indiquent la propriété d’un actif numérique tel qu’un fichier, une image ou une chanson par exemple.

Outre l’art et les collectibles, les NFT sont déjà utilisés dans de nombreux domaines tel que le gaming et la mode par exemple.

Les tokens sont-ils des crypto-monnaies ?

Le terme cryptomonnaie est souvent utilisé en tant que synonyme pour les coins ou encore pour l’ensemble des actifs crypto, c’est-à-dire les coins et les tokens.

Une cryptomonnaie peut être un coin ou un token en fonction s’il utilise son propre blockchain ou celui d’un autre.

Mais pas tous les tokens sont des cryptomonnaies.

Si un jeton peut être utilisé comme un moyen d’échange de valeur comme LINK ou USDT par example, alors il est considéré comme un cryptomonnaie.

Mais les NFT par exemple ne remplissent pas ce critère. Ils ne peuvent pas être échangés mais vendus comme une maison ou un oeuvre d’art.

Par conséquent, les NFT sont des tokens mais pas des cryptomonnaies.

À lire aussi :
Avatar autheur

Rédactrice financière
boursopedia Cryptomonnaie Technologie Blockchain Qu’est ce qu’un token crypto ?
Articles récents