Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

PancakeSwap (CAKE)

PancakeSwap est le principal DEX de la BNB Chain. Il permet de participer à la DeFi sur une blockchain moins chère qu’Ethereum.

Sommaire

Pancakes sur un plateau

Caractéristiques de PancakeSwap

PancakeSwap est un AMM (Automated Market Maker), c’est-à-dire une plateforme décentralisée permettant à ses utilisateurs de s’échanger des tokens sans avoir à passer par un tiers de confiance.

Un AMM, à l’inverse d’un exchange centralisé, ne possède pas de carnets d’ordre pour mettre en relation les traders. Au lieu de cela, il utilise des pools de liquidité pour assurer les échanges.

Les pools de liquidité permettent aux utilisateurs de déposer leurs tokens en échange de récompenses afin de fournir la liquidité à ceux qui veulent s’échanger des tokens de façon décentralisée.

Avec leurs LP (Liquidity Providers) tokens fraîchement créés, les détenteurs peuvent participé à du farming. En d’autres termes ils peuvent tirer des rendements en CAKE de leurs LP tokens, qui eux sont bloqués dans un smart contract.

Pools de farming sur PancakeSwap
Un exemple des rendements des pools de farming sur PancakeSwap

PancakeSwap s’est très vite imposée comme l’une des plateformes leaders du secteur DeFi grâce à son interface ludique. La DApps a d’ailleurs grandement participé à la démocratisation de la DeFi fin 2020 et début 2021.

A l’image d’UniSwap sur le réseau Ethereum, PancakeSwap permet de s’échanger facilement n’importe quel token au format BEP-20 de la BNB Chain.

Les fournisseurs de liquidité touchent dans le même temps une partie des frais de transactions qui interviennent sur le DEX PancakeSwap.

Les utilisateurs peuvent même participer à des IFO (Initial Farm Offering). Ces IFO sont l’équivalent d’un Launchpad sur Binance par exemple. Les détenteurs de CAKE peuvent bloquer leurs jetons afin d’obtenir les tokens de nouveaux projets très récents qui démarrent leur émission sur PancakeSwap.

Quelle est l’histoire de PancakeSwap ?

Le projet a été lancé en septembre 2020. Il est né au début de l’engouement autour de la finance décentralisée. Il a notamment permis à la Binance Smart Chain et à son BNB de monter sur le podium des plus grosses capitalisations cryptos dès mars 2021.

En septembre de la même année la plateforme accueille sa 1ère marketplace NFT. Après avoir surfé sur la vague DeFi, PancakeSwap tente ainsi d’attraper la vague NFT qui s’est matérialisée dans la deuxième moitié de l’année 2021.

Puis en mars 2022, la DApps est intégrée au Binance DeFi Wallet, un wallet disponible sur Binance à partir de l’application de l’exchange. Son nom est le « Mini Programme PancakeSwap » et son objectif annoncé est de connecter encore davantage la DeFi et la CeFi.

Par la suite, en mai 2022 un document intitulé   »Redefining retail Tokenomics 2.0 » est publié pour notamment modifier les Tokenomics du CAKE.

Ce papier propose de plafonner l‘offre maximale de CAKE à 750 millions d’unités. L’approbation des utilisateurs est massive avec un vote à plus de 98% en sa faveur.

Cela devrait permettre au jeton CAKE de stabiliser sa valeur et de limiter son inflation dans le futur.

Les Tokenomics du CAKE

La principale raison d’être du CAKE est de servir de monnaie d’échange au sein de l’application PancakeSwap. Il sert aussi à donner une incitation financière aux fournisseurs de liquidité du protocole.

Les CAKE offrent aussi la possibilité de participer à la loterie de PancakeSwap qui a lieu une fois par jour. Pour participer, chaque utilisateur peut acheter des tickets avec ses CAKE. Un ticket coûte environ un CAKE à l’heure où sont écrites ces lignes.

A la fin du tirage, 6 numéros sont tirés au sort. Les gagnants sont répartis en fonction du nombre de bons numéros qu’ils ont sur leurs tickets. Ils se partagent ainsi la cagnotte.

A partir du moment où l’utilisateur possède le 1er chiffre dans le bon ordre il gagne un mini lot. Plus un ticket possède de chiffres dans le bon ordre du tirage, plus il rapportera d’argent à son propriétaire.

À lire aussi :

En juin 2022, ce sont déjà plus de 300 millions de CAKE qui ont été « imprimés » sur les 750 millions nouvellement décidés. Les nouveaux jetons sont émis en respectant un ratio de 60% des CAKE pour les fournisseurs de liquidité dans les pools de farming et 40% pour ceux qui bloquent leurs CAKE dans les pools de staking.

Car oui, il est possible de staker des CAKE pour obtenir des récompenses en tokens d’un nouveau projet dans les Syrup pools. Cela permet de s’exposer à de nouveaux tokens simplement

Pour tenter de limiter une inflation inévitable les développeurs ont mis au point quelques mécanismes de burn du token CAKE :

  • 9,09% des CAKE issus du farming sont brûlés
  • 20% des CAKE disposés dans chaque loterie sont également détruits
  • 100% des CAKE bloqués pour une IFO sont brûlés

Quelle technologie utilise PancakeSwap ?

PancakeSwap est tout simplement un fork d’UniSwap, l’un des précurseurs en terme de DEX sur la blockchain Ethereum.

A la différence de son homologue, la DApps PancakeSwap est construite sur la Binance Smart Chain, aujourd’hui renommée BNB Chain.

En conséquence, le protocole utilise le format standard de la blockchain de Binance : les tokens BEP-20. A l’instar du format ERC-20 sur Ethereum, les différents tokens qui sont émis sur la blockchain BNB Chain le sont au format BEP-20.

Les tokens CAKE sont ainsi des tokens de gouvernance au format BEP-20 qui permettent de sécuriser le projet en participant à un consensus de Proof of Stake.

Les avantages et inconvénients de PancakeSwap

Le protocole PancakeSwap est donc basé sur la BNB Chain, ce qui constitue à la fois un point fort mais aussi une vulnérabilité sur certains aspects.

Le gros avantage de cette structuration ce sont d’abord les frais. Fin 2020-début 2021, là où Ethereum facturait des frais de transactions indécents allant de 20-30$ à parfois plus de 100$, les frais sur la BSC coûtaient à peine plus d’1$ et parfois quelques dizaines de centimes seulement.

De la même manière, la vitesse des transactions sur la BNB Chain est sensiblement plus rapide que sur Ethereum. Un bloc est créé toutes les 3 secondes sur la BNB Chain là où Ethereum met 10-15 secondes pour faire la même chose.

Ces deux avantages sont déterminants dans un environnement comme la DeFi dans lequel évolue PancakeSwap. En juin 2022, le protocole PancakeSwap représente à lui seul près de 50% de la TVL de la BNB Chain, elle même 2ème du podium avec ses 8 milliards de TVL, derrière Ethereum.

Toutefois, ces performances ont un prix : celui de la décentralisation. En effet, la BNB Chain est souvent décriée pour sa centralisation excessive. Au total, elle fait confiance à uniquement 21 validateurs pour assurer son consensus, là où Ethereum peut compter sur des centaines de milliers de validateurs.

Cette facilité d’accès se retranscrit aussi dans la qualité des projets supportés. Effectivement, PancakeSwap et sa blockchain sont réputés pour héberger beaucoup de projets douteux et de tokens sans aucun fondamentaux. Les arnaques y sont ainsi plus nombreuses que sur Ethereum par exemple.

Enfin, le dernier reproche possible envers le CAKE c’est tout simplement son inflation galopante. En effet, jusqu’à récemment il n’y avait absolument aucune limite au nombre de CAKE créés.

C’est ainsi que les détenteurs de CAKE se sont fait diluer à mesure que le temps passait. Au point que le CAKE ait perdu plus de 90% de sa valeur depuis ses plus hauts d’avril 2021, sans avoir eu de réaction haussière comme l’ont eu d’autres cryptos.

Membres de l’équipe

Les développeurs qui ont créé PancakeSwap ont souhaité rester anonymes. Bien que Binance soit très proche et impliqué dans le développement du DEX, officiellement le plus gros exchange au monde n’a rien à voir avec la création de PancakeSwap.

Beaucoup estiment qu’il est possible que les dirigeants de Binance aient eux-mêmes payé des développeurs spécialisés pour mettre PancakeSwap sur pied.

En effet, PancakeSwap est l’un des principaux vecteurs ayant permis de grandement démocratiser l’utilisation de la BNB Chain (anciennement Binance Smart Chain).

Avatar autheur

Rédacteur financier
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents