Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Internet Computer (ICP)

L’Internet Computer (ICP) est une blockchain aussi bien rapide que peu coûteuse. Sa vitesse serait en effet bien plus élevée que celle de l’Ethereum, tandis que son coût d’exécution serait plus faible.

Sommaire

Internet Comuter ICP

Caractéristiques de Internet Computer

L’Internet Computer permettrait donc de faire fonctionner de nombreuses applications comme le système d’information d’une entreprise, des messageries, ou encore un réseau social. Par conséquent, c’est une nouveauté par rapport aux autres blockchains, comme Ethereum, beaucoup plus limitée dans leurs usages.

Internet Computer est le premier projet blockchain de son genre à avoir réussi la mise à l’échelle d’Internet. Les autres projets se limitaient à l’application ou à la couche de stockage de données.

La blockchain d’Internet Computer a été lancée par une start-up américano-suisse Dfinity. Le token associé est l’ICP. Dfinity a pu lancer d’ailleurs plusieurs applications qui fonctionnent via l’Internet Computer :

  • Cancan, une sorte de TikTok ;
  • OpenChat, une messagerie ;
  • Distrikt, qui ressemble à LinkedIn.

C’est un projet open source évolutif et le protocole est interopérable avec d’autres blockchains. Toutes les applications qui s’appuyaient auparavant sur des infrastructures centralisées peuvent y être exécutées. Avec le protocole Filecoin, ICP est un ingrédient majeur pour la création du Web 3.0.

En effet, ICP souhaite faire d’Internet un espace à nouveau ouvert avec les blockchains décentralisées et des contrats intelligents qui reconstruisent la pile complète d’Internet.

La comparaison entre Internet Computer (ICP) et MetaMask arrive souvent, mais ICP va plus loin encore, en permettant aux contrats intelligents de se connecter directement à d’autres contrats intelligents et de fournir du contenu web à l’utilisateur.

L’objectif du réseau ICP est de créer un nouvel internet, 3.0, qui serait entièrement décentralisé. Autrement dit, avec ICP, le réseau internet ne serait plus à la main de la Big Tech comme Google par exemple.

Quelle est l’histoire d’Internet Computer ?

Internet Computer a été lancé par DFINITY, une fondation suisse de cryptographie, en octobre 2016. Cette fondation est à but non lucratif. La cryptomonnaie Internet Computer, ou ICP, a demandé 5 ans de préparation.

Il a été créé en octobre 2017 par Dominic Williams. Ce dernier a été un membre des communautés techniques de Bitcoin et d’Ethereum et est l’inventeur de Threshold Relay et de Probabilistic Slot Consensus. Il a été le fondateur de Fight My Monster, un jeu en ligne multijoueur.

L’organisation bénéficie de l’expertise de plus de 200 développeurs répartis dans des bureaux à San Francisco, Zurich, Palo Alto et Tokyo.

La fondation a réussi à collecter près de 195 millions de dollars pour son projet avec sa levée de fonds qui s’est déroulé en 2018.

Les grands investisseurs de fonds du projet sont en grande partie des investisseurs en capital-risque, notamment Aspect Ventures, Amino Capital, Eterna Capital, Polychain Capital et Andreessen Horowitz.

En 2020, Dfinity a dévoilé sa première d’app (application décentralisée) lors de la conférence annuelle de Davos, organisée sous l’égide du Forum économique mondial. Cette application est LinkedUp qui représente une version décentralisée de LinkedIn. Ensuite, la fondation a lancé CanCan, une version ouverte de TikTok composée de seulement 1 000 lignes de code et capable de s’adapter aux besoins de stockage.

En mai 2021, Internet Computer Protocol a lancé son premier réseau public.

D’après l’équipe de développement et la feuille de route mise en place, l’Internet ouvert d’ICP devrait détrôner l’Internet fermé d’ici 20 ans.

Moins d’une semaine après le lancement du réseau principal, la capitalisation boursière d’Internet Computer (ICP) a atteint 71,8 milliards de dollars.

Le modèle tokenomics du Internet Computer

La tokénomique d’Internet Computer repose à la fois sur des mécanismes d’inflation et de déflation. L’offre maximale de token ICP est de 469 213 710 tokens.

Le jeton ICP a plusieurs fonctions :

  • Il sert de jeton de gouvernance. Cela permet aux détenteurs de « bloquer » une partie de leur ICP dans le réseau en échange d’un droit de vote sur la manière dont le protocole ICP sera développé à l’avenir.
  • Les ICP sont utilisés pour récompenser les nœuds validateurs.
  • Les utilisateurs de la blockchain les paient à travers les frais de transaction.
À lire aussi :

Network Nervous System (NNS ou système nerveux du réseau) est le protocole de gouvernance responsable de la gestion du réseau. Celui-ci a été dévoilé pour la première fois en septembre 2020, il se compose de quatre éléments :

  • 48 data centers;
  • 1300 nœuds (1300);
  • Des sous-réseaux similaires aux parachains de Polkadot;
  • Des canisters ou contrats intelligents ultra-évolutifs.

Auparavant connu sous le nom de DFN, Internet Computer, où le token ICP, est directement lié au NNS.

Contrairement aux autres blockchains, les utilisateurs doivent verrouiller leurs tokens ICP pour participer à la gouvernance. Et c’est une fois verrouillé pendant un certain temps, qu’ils deviennent des “neurones” qui peuvent participer aux votes des décisions. Le pouvoir de vote dépend du nombre de tokens ICP verrouillés.

Les neurones rapportent des récompenses de vote mensuellement. En dehors de la gouvernance, les tokens ICP sont utilisés pour alimenter les d’Apps hébergées sur la blockchain Internet Computer. Lorsqu’un développeur souhaite déployer une application, il doit convertir les tokens en “cycles” qui exécutent toutes les fonctions au sein des canisters de contrats intelligents.

Quelle technologie utilise Internet Computer ?

Le fonctionnement de l’Internet Computer présente des similitudes avec celui de l’Ethereum. Des « smart contracts« , ou « contrats intelligents », permettent à des programmes d’exécuter certaines actions de manière automatique. C’est le cas d’une transaction par exemple, ou de l’inscription d’une information.

Bien qu’il soit en grande partie open source, le code d’Internet Computer est sous licence Apache 2.0. Certains de ses composants utilisent des licences partagées de la communauté ICP.

Le réseau a été programmé par un tout nouveau langage appelé Motoko et développé par la Fondation Dfinity. Cela dit, le framework ICP prend également en charge les langages RUST et C.

Tout comme Cardano ou le futur Ethereum (Ethereum 2.0), Internet Computer utilise un mécanisme de consensus basé sur la preuve d’enjeu (PoS).

En outre, il se compose de quatre couches :

Une autre différence clé est qu’ICP utilise des canisters (cartouches) au lieu des contrats intelligents pour exécuter automatiquement des actions. Grâce aux quatre couches, ces canisters offrent une évolutivité presque infinie.

Plus important encore, la nouvelle technologie Chain Key permet à ICP de fonctionner à la vitesse du web. En effet, les actions/requêtes sont exécutées en quelques millisecondes.

Combiné à la puissance de tous les nœuds de la blockchain, le token ICP génère une plateforme unifiée capable d’héberger tout type d’application à n’importe quelle échelle. Les utilisateurs finaux interagissent avec les canisters sans remarquer la différence avec l’internet actuel.

Les avantages de Internet Computer

Internet Computer se veut interopérable avec d’autres blockchains, ce qui en fait un candidat sérieux pour devenir un nouvel Internet décentralisé.

Parmi ses autres avantages, il faut noter que le réseau affiche des coûts de transactions beaucoup moins élevés que certains homologues comme Ethereum notamment.

En plus de cela, la vitesse d’exécution de la blockchain est beaucoup plus rapide que ces mêmes blockchains qui sont plus chères.

Le projet propose une décentralisation totale d’Internet. Aujourd’hui, même si chacun a accès à toute l’information disponible sur le net, il faut savoir que l’infrastructure du réseau repose sur quelques acteurs majeurs, donc centralisé.

Internet Computer souhaite décentraliser l’ensemble du réseau Internet, pour que celui-ci ressemble un peu plus à la vision qu’en avaient ses créateurs.

Enfin, le token ICP possède l’avantage d’avoir une limite maximale au nombre de jetons émis. Avec un peu moins de 500 millions d’unités, ses utilisateurs savent déjà qu’ils ne pourront pas être dilués par une inflation monétaire trop prononcée.

Les membres de l’équipe

Dominique Williams

Fondateur et scientifique en chef
Dominic est un théoricien de la cryptographie et un entrepreneur. Ses recherches récentes incluent les chaînes Threshold Relay et PSC , les tours et arbres de validation et les USCID, et il propose de nouvelles idées telles que « Les 3 E de Sybil Resistance ». Auparavant, il dirigeait un jeu MMO soutenu par une entreprise en utilisant ses propres systèmes distribués qui hébergeaient des millions d’utilisateurs.

Gian Bochsler

Membre du Conseil de Fondation & Opérations Suisses
Gian est un entrepreneur expérimenté, un gestionnaire de fonds et un membre du conseil d’administration. Il siège actuellement au Conseil de la Fondation DFINITY en Suisse et aide à superviser les opérations suisses. Il possède une expérience approfondie de la blockchain, ayant cofondé Bity, l’un des principaux échanges européens d’actifs numériques, parmi de nombreuses autres entreprises.

Josh Drake

Président directeur général
Avant de rejoindre DFINITY, Josh a travaillé chez Coinbase, un portefeuille et une plateforme de devises numériques. Ses expériences de travail passées incluent Veritas Technologies, Maxim Integrated, Triple Canopy, Law Enforcement et le United States Marine Corps. Josh nous arrive avec une expérience et une expérience diversifiées dans l’immobilier, les opérations sur le lieu de travail, la sécurité, les antécédents et les voyages. Il est titulaire d’un baccalauréat en gestion.

Avatar autheur

Rédacteur financier
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents