Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

FCPI (Fonds Communs de Placement dans l’Innovation)

Les FIP et FCPI ont pour rôle de financer les petites et moyennes entreprises non cotées, cependant il existe des différences importantes entre chaque dispositif.

Sommaire :

Coffee shop

Les FCPI

Les FCPI – Fonds Communs de Placement dans l’Innovation – ne sont pas à confondre avec les FPCI ! Il s’agit d’un sous-produit des FCP.
Les FCPI doivent être investi au minimum à 70 % de petites et moyennes entreprises non cotées de l’Union Européenne, tout en sélectionnant des entreprises innovantes.

Il s’agit d’un produit risqué, ressemblant fortement au FCPR dont il découle, avec des critères de sélection plus drastiques.
A lire aussi : FCPR
L’intérêt de ce produit est principalement fiscal : vous disposez des avantages de la FCPR à savoir une exonération de l’imposition des plus-values au bout de 5 ans. De plus, vous obtenez une réduction de votre impôt sur le revenu égal à 18 % de votre investissement en FCPI, au cours de la même année.

La limite de cette déduction est fixée à 2 160 € pour une personne seule et à 4 320 € pour un couple, soit pour un investissement respectivement de 12 000 € ou 24 000 €.

Pour obtenir cette réduction d’impôt, vous devez vous engager sur 5 ans à ne pas revendre vos parts. Si vous ne respectez pas cette condition, vous devrez rendre à l’état l’économie d’impôt perçue, sauf situations particulières (décès, licenciement, invalidité).
Comme pour les FCPR, il existe une période de souscription et une période de liquidation, souvent autour de 10 ans.
Ce sont des produits risqués, réservés aux personnes aisées souhaitant réduire leurs impôts.

Le gain fiscal de la FCPI se fait à l’entrée (réduction d’impôt) et en sortie (exonération de la plus-value). Attention aux frais très élevés et au blocage des fonds.

Les FIP

Les FIP (Fonds d’Investissement de Proximité) ressemblent en tout point aux FCPI précédents. Il s’agit à nouveau d’une sous-catégorie de FCP ayant comme but de réduire votre imposition.

Tout comme les FCPI, vous avez les avantages de la FCPR, à savoir une exonération de l’imposition des plus-values au bout de 5 ans. De plus, vous obtenez une réduction de votre impôt sur le revenu égal à 18 % de votre investissement au cours de la même année.
La limite de cette déduction est fixée à 2 160 € pour une personne seule et à 4 320 € pour un couple, soit pour un investissement respectivement de 12 000 € ou 24 000 €.

La seule différence avec les FCPI vient de la sélection des entreprises : les FIP ont pour rôle de financer les PME-PMI régionales à hauteur de 70 % de leur portefeuille. De plus, les entreprises sont de taille plus réduites (250 salariés maximum pour les FIP, contre 2 000 salariés maximum pour les FCPI).
Le choix entre ces deux catégories de fond se fera selon votre choix d’investir sur des sociétés innovantes (FCPI) ou des sociétés régionales (FIP).

Ce sont des produits risqués, réservés aux personnes aisées souhaitant réduire leurs impôts. Le gain fiscal des FIP se fait à l’entrée (réduction d’impôt) et en sortie (exonération de la plus-value). Attention aux frais très élevés et au blocage des fonds.

Les FIP Corse

Il existe des FIP spécialisés tels que les FIP Corse.
Pour rappel, le but des FIP est d’investir sur des petites entreprises d’un territoire bien précis. En l’occurrence, ici c’est la Corse qui est à l’honneur.

Les FIP Corse fonctionnent comme des FIP classiques. Ils doivent financer les PME-PMI de Corse à hauteur de 70 % de leur portefeuille au minimum et l’investissement doit être bloqué pendant 5 ans afin d’obtenir le gain fiscal.
L’intérêt de ce dispositif vient de sa forte réduction d’impôt par rapport à un FIP classique. La réduction de l’impôt sur le revenu des FIP Corse est égale à 38 % de votre investissement au cours de l’année, comparé aux 18 % des FIP classiques.
La limite de cette déduction est fixée à 4 560 € pour une personne seule et à 9 120 € pour un couple, soit pour un investissement respectivement de 12 000 € ou 24 000 €.

De plus, l’exonération des plus-values est toujours présente une fois les 5 ans passés.

Les gains fiscaux de ce dispositif sont importants. Cela compense le risque inhérent à ces investissements dans des petites entreprises de Corse.
Si vous vous trouvez dans une tranche d’imposition élevée, ce dispositif est intéressant, pour peu que vous sélectionnez bien votre fond. Attention aux frais élevés qui mangent une grosse partie des bénéfices.

Les FIP Outre-mer

Autre FIP spécialisé, cette fois-ci votre épargne va voyager dans les Outre-mer.
Pour rappel, le but des FIP est d’investir sur des petites entreprises d’un territoire bien précis. Ici c’est au tour des Outre-mer d’être mis à l’honneur.

Les FIP Outre-mer fonctionnent comme des FIP classiques. Ils doivent financer les PME-PMI de l’outre-mer à hauteur de 70 % de leur portefeuille au minimum et l’investissement doit être bloqué pendant 5 ans afin d’obtenir le gain fiscal.
L’avantage fiscal est le même que pour son frère Corse, à savoir une réduction de l’impôt sur le revenu égal à 38 % de votre investissement au cours de la même année dans la limite de 4 560 € pour une personne seule et de 9 120 € pour un couple, soit un investissement de 12 000 € ou 24 000 €. L’exonération des plus-values est toujours présente à partir de 5 années.
FIP Corse ou FIP Outre-mer ? Aucune différence dans le principe, mais avec 5 fois plus de PME, 10 fois plus d’habitants, une croissance du PIB plus forte et une multitude de lieu possible (Guadeloupe, Réunion, Mayotte, Guyane, Martinique…), ces FIP Outre-mer vous permettent de vous diversifier davantage par rapport à un FIP Corse.

Le gain fiscal important des FIP Outre-mer saura séduire les investisseurs fortement imposés en quête de diversification. Attention aux frais élevés inhérent au FIP.
Les FIP d’Outre-mer permettent une meilleure diversification que leurs homologues Corse.
Avatar autheur
Mero
Coach EnBourse
boursopedia Marchés boursiers Fonds et ETF FCPI (Fonds Communs de Placement dans l’Innovation)

Devenez contributeur

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents

FCPE et SICAVAS

Marchés boursiersFonds et ETF

Si votre entreprise vous propose d’ouvrir un PEE (plan d’Epargne Entreprise), vous pouvez avoir la…

ETN (exchange-traded note)

Marchés boursiersFonds et ETF

Acheter directement des cryptomonnaies n’est pas une chose facile pour tout le monde. Heureusement, il…