Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

DAO (Decentralized autonomous organization)

Depuis quelques années, de nombreuses DAO apparaissent et remettent en question le fonctionnement classique des organisations collectives. Bien qu’elles soient encore perfectibles, elles redéfinissent les règles de la communauté et de la hiérarchie.

Mêlant économie, collectivité et blockchain, les DAO sont un des éléments primordiaux pour la construction et le développement du Web3. Elles jouent également un rôle prépondérant dans l’univers crypto et plus généralement dans l’écosystème de la DeFi.

Sommaire :

DAO

DAO definition

DAO est l’acronyme anglais de Decentralized Autonomous Organization traduit par Organisation Autonome Décentralisée. Basées sur les technologies blockchain, les DAO peuvent être assimilées à des formes sociétés par action démocratiques bénéficiant des 3 avantages principaux de la chaîne de bloc : transparence, décentralisation et autonomie.

Chaque action menée, chaque transaction, chaque échange mais également les comptes sont enregistrés sur le réseau et vérifiables par tout un chacun à tout moment et de n’importe où dans le monde.

Ce contexte de transparence induit la notion de sécurité. Aucune organe n’est au cœur du projet et ne peut contrôler une DAO.

Les DAO reposent sur une système de gouvernance immuable. Une fois lancée, une Organisation Autonome Décentralisée ne peut être arrêtée ou modifier sans l’approbation d’un vote démocratique dont les termes sont définis initialement.

Dans la continuité, les DAO ont la particularité d’être supranationales. Elles ne sont soumises à aucune loi, ne dépendent d’aucun Etat et est accessible à tous moyennant l’achat d’un certain nombre de tokens associés.

Il existe une multitude d’Organisations autonomes décentralisées dont les règles et les objectifs varient les unes des autres.

Dans les faits, une DAO ressemble fort à un compte commun dont les contributeurs doivent voter pour investir dans un but précis.

Avec le fort développement des NFT, beaucoup de DAO se créent avec pour objectif de réaliser un investissement conséquent sur les jetons non fongibles.

D’autres encore, comme ConstitutionDAO, ont pour objectif d’investir dans des objets réels tels qu’un morceau de la constitution des Etats-Unis d’Amérique. Elles peuvent également avoir un but plus engagé, comme notamment AssengeDAO, dont l’objectif est d’apporter un soutien au fondateur de WikiLeaks.

Enfin, elles peuvent servir la cause d’une cryptomonnaie afin de la faire évoluer, c’est le cas par exemple de DashDAO ou encore de MakerDAO.

Ainsi, les membres d’une DAO sont liés par un objectif commun ce qui les incite à agir en conséquence et à respecter les règles définies par l’organisation.

À lire aussi :

Comment fonctionne une Organisation Autonome Décentralisée ?

Comme évoqué précédemment, une DAO s’appuie sur une blockchain et possède donc un jeton natif. A l’instar d’une société par action, ces jetons représentent une « part » de l’organisation.

Ainsi, pour prendre part à une DAO, un utilisateur doit investir dans ce token et acheter des « parts ». Il devient alors ce que l’on peut assimiler à un actionnaire et obtient donc un droit de gouvernance dans la gestion de l’organisation.

Notons que le poids de cette gouvernance dépend du nombre de tokens possédés par le détenteur. Plus celui-ci détient de token, plus son pouvoir de décision est important.

Ce fonctionnement est garanti par l’usage de smart contracts qui permettent à l’organisation d’être totalement autonome. Ces derniers sont les garants du respect des règles initialement prévues.

Une DAO n’est pas réelle d’un point de vue légal. Elle ne peut donc pas interagir avec le monde réel. Cependant, certaines font appel à des prestataires de services.

Ces derniers, engagés à la suite d’un vote, effectuent ainsi des actions pour le compte de la DAO suivant les modalités décidées par le système de gouvernance. Enfin, une tierce entité est réquisitionnée en tant que validateur du déroulement de la prestation.

Schéma de fonctionnement d'une DAO
Schéma de fonctionnement d'une DAO

Les avantages et risques d’une DAO

En utilisant les technologies blockchain, les organisations autonomes décentralisées bénéficient des avantages inhérentes aux chaînes de bloc. C’est la cas de la sécurisation, la transparence et la décentralisation.

Ces qualités font le fondement même des DAO, qui pour certaines, laissent entrevoir une alternative au système hiérarchique des organisations traditionnelles. Elles combine capitalisme et progressisme.

En outre, leur autonomie est un de leurs avantages principaux. Celle-ci permet des décisions rapides et irréversibles sans l’intervention d’un comité de direction. Les membres ont un réel impact dans leurs décisions et sont récompensés en conséquence selon les règles édictées.

Ce modèle offre également une opportunité d’avancement forte. Tous les membres ont la possibilité de soumettre une proposition de façon anonyme. Ces propositions sont donc étudiées sans discrimination et dans l’objectif d’atteindre une vision commune, bénéfique à l’organisation.

Cependant, les DAO ne sont pas sans risques et la plupart de leurs avantages en font aussi des organisations risquées.

Dans un premier temps, l’absence de règlementation ne permet pas aux membres de trouver de recours légaux en cas de problème. Il est déjà arrivé que des organisations autonomes décentralisées s’avèrent être des arnaques dans lesquelles les fondateurs ont simplement volé les fonds.

En outre, le système de gouvernance peut donner lieu à une fausse démocratie. Dans le cas où un individu acquiert la majorité des jetons de l’organisation, il obtient un fort pouvoir de décision et peut décider à lui seul des propositions sans restriction.

Enfin, les smart contracts sont les garants de la sécurité de l’organisation autonome. Cependant, ils sont relativement difficile à mettre en place notamment dans un concept de DAO. De plus, comme tout code informatique, ils sont vulnérables aux attaques. Ce fut le cas de The DAO en 2016.

3 exemples connus de projets DAO

Le concept d’organisation autonome et décentralisée existe depuis la fin des années 90, bien avant l’avènement des technologies blockchain. Werner dilger, professeur allemand renommé d’informatique, est le premier à avoir imaginé ce modèle. Depuis, les techniques ont fait des progrès et les technologies blockchain ont permis son développement technique.

The DAO

Ainsi, la première DAO basée sur Ethereum à avoir vu le jour se nomme « The DAO« . Elle fut lancée par la société allemande Slock.it et les frères Jentzsch. En créant The DAO, Slock.it souhaitait créer la première société autonome où toutes les décisions seraient prises par l’ensemble des membres via la blockchain.

Lancé en 2016, ses créateurs voulait faire de The DAO un mélange de crowfunding, de fond d’investissement et de fondation. Ce nouveau concept, pour l’époque, a réussi à réunir près de 160 millions de dollars en ETH en quatre semaines.

Malheureusement, quelques mois après, un hacker a profité d’une faille dans son système de sécurité pour dérober l’équivalent de plus de 50 millions de dollars. En conséquence, Ethereum s’est vu contrainte de recourir à un hard fork qui a donné naissance à Ethereum Classic.

Schéma de fonctionnement de The DAO
Schéma de fonctionnement de The DAO imaginé initialement

MakerDAO

MakerDAO est une organisation autonome décentralisée fonctionnant avec les jetons Maker (MKR). Créée en 2015 et lancé officiellement en 2017, cette organisation a pour objectif de veiller au bon fonctionnement de la crypto DAI.

Ainsi, les détenteurs de MKR possèdent un droit de vote dans la gestion des règles qui encadrent le DAI.

MakerDAO est l’un des premier protocole à avoir rencontré un réel succès auprès de la communauté crypto.

ConstitutionDAO

En novembre 2021, un groupe de crypto-fan a décidé de créer une DAO baptisée ConstitutionDAO. L’objectif était de rassembler assez d’argent pour pouvoir acquérir 13 exemplaires originaux de la Constitution américaine signés en 1787 alors mis aux enchères.

L’organisation a réuni 17 000 personnes et récolté 40 millions de dollars. La puissance de la communauté des DAO a alors été mise en lumière. Cependant, la communauté n’a pas remporté l’enchère. Le montant récolté étant visible de tous, un investisseur malin a enchéri au-dessus pour s’offrir les exemplaires historiques.

Avatar autheur

Rédactrice financière
boursopedia Cryptomonnaie Technologie Blockchain DAO (Decentralized autonomous organization)

Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents