Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Augur V2 (REP)

Basé sur la blockchain Ethereum, Augur V2 est un oracle décentralisé dont le principal attrait consiste en la création de marchés prédictifs.

Sommaire

Augur V2 Rep

Caractéristiques de Augur V2

Il est souvent comparé, à juste titre, à une plateforme de paris en ligne. A la différence près qu’il s’appuie sur les technologies blockchain. Il rend donc ces paris plus sécurisés et permet d’accueillir plus de participants dans le monde entier.

Augur prône la décentralisation et la transparence des paris qui sont proposés sur sa plateforme. En outre, le projet vise à offrir un bouclier contre les « fake news » issues des réseaux sociaux. Dans le système recherché par Augur, l’objectif reste la vérité à faible coût.

Pour cela, Augur se base sur deux concepts issus de l’économie probabiliste : “théorie des jeux” et “la sagesse de la foule”.

De plus, les participants créés eux-mêmes l’objet de leur pari. Il peut s’agir d’évènement sportif, du résultat d’une élection ou encore de la météo, tous les sujets sont ouverts.

Son jeton natif est le REP. Ce dernier permet aux parieurs de miser sur le résultat d’un évènement qu’ils pensent être gagnant. Les utilisateurs ayant gagné le pari remporte des récompenses en REP.

Quelle est l’histoire de Augur V2 ?

L’idée d’Augur est imaginée en 2014 par Jack Peterson et Joey Krug. Tous les deux ont fondé la Forecast Fondation en 2015 et ont procédé à une ICO ayant rapporté 5,5 millions de dollars, sous la forme de 19.000 BTC et 1.176.000 ETH, grâce à la distribution de 11 millions de REP.

Cependant, la première version du réseau appelée Augur V1 n’a été lancée qu’en 2018.

Les débuts ont été très prometteurs puisque près de 800 paris ont été proposés dès le premier mois et 1,5 millions de dollars mis en jeu.

Le 28 juillet 2020, cette V1 a été abandonnée au profit de V2, une version beta avec amélioration de son interface utilisateur et l’ajout de fonctionnalités.

Dans cette V2 et devant la redondance de certains sujets, notamment le sport, la politique et la crypto, Augur a déployé la fonctionnalité Augur Turbo à la fin 2021.

Le modèle tokenomics du REP

Le REP est le jeton natif d’Augur. Il est qualifié de jeton de réputation, d’où son nom REP, et prend la forme ERC-20. Il ne possède qu’une seule fonction principale, celle d’inciter les reporters à rapporter la vérité sur un évènement et à récompenser les créateurs de marchés prédictifs et les parieurs.

Lorsqu’un utilisateur remporte son pari, il est récompensé en REP. En revanche, s’il perd sa prédiction, il perd la propriété de ses jetons REP.

La totalité des jetons REP, soit 11 millions, ont été distribués en 2015 lors de l’ICO. Ils ont été répartis comme suit :

  • 80%, soit 8,8 millions, ont été vendus aux investisseurs de ce tour de financement
  • 16 %, soit 1,8 millions, se sont répartis entre les membres de l’équipe
  • 4 %, soit 400 000 tokens, ont été conservés par la Forecast Fondation
À lire aussi :

Quelle technologie utilise Augur V2 ?

Etant basé sur Ethereum, Augur bénéficie de la sécurité de cette dernière.

Depuis le passage à la V2, Augur a permis l’intégration du jeton DAI dans son fonctionnement. Jusqu’ici, les paris étaient accessibles via REP et ETH. Le système inclut désormais ce stablecoin adossé à ETH dont la volatilité est moindre par rapport à ether.

Augur a également assimilé 0x Mesh à son écosystème. Ce dernier lui permet de passer par des carnet d’ordres on-chain et ainsi simplifier le paiement des paris.

Dans les faits, le principe général d’Augur présente de nombreuses similitudes avec les plateformes de paris sportifs. En réalité, il pourrait se définir comme un mix entre les paris sportifs et le marché des actions.

Sur Augur, les paris (marchés prédictifs) ne sont pas générés par la société émettrice mais par les utilisateurs eux-mêmes.

A l’instar d’un consensus de Preuve d'Enjeu, l’utilisateur, qui peut être perçu comme un mineur, devra fournir un pool de liquidité et le financement initial. Il sera alors autorisé à créer son propre marché prédictif. En retour, il recevra les frais générés par les échanges sur ce marché.

Chaque marché prédictif génère des actions d’une valeur de 1 dollar. Ces actions représentent une réponse à l’objet du pari.

Par exemple, un utilisateur créé un marché prédictif sur le risque de pluie pour le prochain week end.

A l’ouverture du marché, la cote pour les réponses « oui » et « non » sont à 0,50 cents, cela veut dire que les risques de pluie et de beau temps ont la même chance de remporter le pari. Au fil du temps, les parieurs vont investir et parier sur la victoire de l’une ou l’autre réponse. Les cotes vont alors s’ajuster et varier en fonction du marché et de la loi de l'offre et de la demande.

À Noter
Les parieurs peuvent spéculer, acheter et revendre des actions à leur guise jusqu’à la fin de l’évènement. Cela génère des plus-values comme pour le marché des actions.

Ainsi, avant la clôture de l’évènement, la cote pour la victoire de la pluie pourra peut être atteindre 0,70 cents alors que celle du beau temps pourra avoir chuté à 0,30 cents ou inversement suivant les suppositions des parieurs.

A la fin de l’évènement, des « reporters » vont mettre en jeu certains de leurs jetons REP dans les smart contracts et obtenir l’autorisation de donner la solution du pari. Le consensus de ces reporters sera considéré comme « la vérité ». Dans l’exemple ci-dessus, ils donneront le résultat de la météo du week end.

Les contrats intelligents prendront alors le relai pour clôturer le marché prédictif et récompenser les vainqueurs.

Ce résultat pourra être vérifiable par tous. Si un reporter vient à émettre un faux résultat, il perdra ses jetons REP et sa réputation sera détériorée. Ainsi, le risque de tricherie, d’erreur ou de fraude est quasiment nul.

Comme pour un pari sportif classique, les gagnants héritent des jetons des perdants.

Ce principe repose sur le concept de “la sagesse de la foule”. Le concept, apparu au début du XIXème siècle, suppose que la perception et la résolution d’un problème sera plus précise si elle est soumise par un large groupe d’individu que par une seule personne aussi experte soit-elle.

Mathématiquement, cela se révèle vrai si la diversité, l’indépendance et la décentralisation des personnes composant la foule sont de mises. C’est le cas pour Augur.

Schéma du processus de reporting d'Augur V2
Processus de reporting sur Augur

Le projet Augur V2, prédictions et paris

Outre l’aspect de paris et de trading, le projet Augur V2 est également pensé pour une utilisation plus générale. En reposant sur le principe de la sagesse de la foule, l’oracle ambitionne de prédire certains évènements, réels notamment.

Pour certains, Augur pourrait même offrir une forme d’assurance contre certains évènements non désirés dans le monde réel.

Même si aujourd’hui, l’usage principal se cantonne aux paris sportifs, Augur offre un véritable écosystème unique, se démarquant des autres projets.

En outre, la confiance des utilisateurs est pour le moins haute et l’équipe autour du projet semble professionnel. D’autant que la plateforme n’a jamais connu de hack jusqu’ici.

Augur pourrait envisager de remplacer les plateformes de paris sportifs et devenir une sorte de moteur de recherche à prédictions.

Les membres de l’équipe

Jack Peterson

Docteur en biophysique, Jack Peterson est passionné par les technologies blockchain et le développement web. Il a mené de nombreuses recherches retentissante dans le domaine de la cryptosphère avant de cofonder Augur.

Joey Krug

Joey Krug est un géni de l’informatique. Adolescent, il a construit son propre ordinateur de bureau. Ses études d’informatique l’ont mené à être nommé pour la prestigieuse bourse Thiel Fellow qui récompense les étudiants de moins de 22 ans surdoués de l’informatique.

À lire aussi :
Avatar autheur

Rédactrice financière
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents