Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
50% terminé !
C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous
Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Airdrop Crypto

Dans l’écosystème de la cryptomonnaie et de la blockchain, le terme « Airdrop » fait référence à la distribution d’actifs numériques au public. Généralement il suffit de détenir un certain token ou avoir une adresse de portefeuille active sur une blockchain particulière.

C’est différent d’une ICO, dans lequel l’actif numérique proposé est généralement acheté à l’aide d’une autre pièce ou d’un jeton. Dans le cas d’Airdrop Crypto, aucun achat n’est requis du destinataire, ce qui signifie que les actifs sont distribués gratuitement. Cela semble être un outil marketing de la part des entreprises dans le but de faire connaître le token ou le projet entourant une cryptomonnaie, mais on peut se demander alors : c’est quoi un airdrop ?

Sommaire :

Qu’est-ce qu’un Airdrop Crypto ?

Un air­drop, dont la signification est lit­té­ra­le­ment « parachutage » en anglais, désigne une dis­tri­bu­tion de cryptomonnaie gra­tuite, orga­ni­sée par un projet.

Il est souvent com­pa­ré à des échan­tillons gra­tuits et sur­vient lors­qu’une star­tup, une équipe de déve­lop­pe­ment, une entre­prise ou une com­mu­nau­té décident d’of­frir des tokens à cer­tains uti­li­sa­teurs, sans aucune contre­par­tie finan­cière.

C’est une méthode courante lorsqu’une entreprise lance son ICO dans le but d’avoir une meilleure visibilité dans l’écosystème de la blockchain. Il est important de se démarquer pour attirer des investisseurs et accroitre une communauté fidèle auprès d’un projet.

Il est possible de retrouver des cryptomonnaies gratuites dans le cadre d’une stratégie de mar­ke­ting glo­bale, les airdrops peuvent être annoncés à l’avance afin de créer un engouement favorable autour d’un pro­jet. D’autres, moins pré­pa­rés, ne pour­ront sus­ci­ter un véri­table succès que s’ils sont effec­tués par une star­tup déjà bien en place.

Un Airdrop va per­mettre aussi d’ac­com­pa­gner la mise en place d’un nou­veau réseau. Voi­ci quelques exemples :

  • L’air­drop du Cal­lis­to avait per­mis aux déten­teurs d’E­the­reum Clas­sic (ETC) de rece­voir des CLOs,
  • des Ignis (IGNIS) avaient été offerts aux inter­nautes pos­sé­dant des NXTs,
  • des Bit­coins Pri­vate (BTCPs) avaient été reçus par les inves­tis­seurs déte­nant des Zclas­sics (ZCLs) et des Bitcoins.

Les air­drops peuvent per­mettre d’a­mé­lio­rer le niveau de sécu­ri­té d’un réseau blo­ck­chain « Proof-of-Stake » en favo­ri­sant sa décen­tra­li­sa­tion.

Pourquoi les entreprises proposent des airdrops crypto ?

Une autre question s’amène alors : quel est l’intérêt pour une société d’offrir gratuitement des parts, alors qu’elle pourrait tout aussi bien les vendre ?

Bien entendu, le but d’un airdrop crypto dans le but de distribuer des cryptos gratuitement apporte des avantages pour les différents acteurs d’un projet mené par une équipe de développement :

  • Faire connaître son entreprise à moindre coût, en demandant aux gens d’effectuer une action en échange.
  • Récompenser les gens qui ont soutenu le projet depuis le début.
  • Donner quelques tokens en compensation lorsque les ventes ont été plus rapides que prévu.
  • Lors d’un fork, la nouvelle crypto créée sera offerte aux détenteurs de la précédente qui opérera le fork.

Toutes ces raisons peuvent être une raison de mettre en place un airdrop, qu’il s’a­gisse de cher­cher à fédé­rer autour d’un nou­veau pro­jet blo­ck­chain ou de récom­pen­ser des uti­li­sa­teurs fidèles.

À titre d’exemple, pour récom­pen­ser ses uti­li­sa­teurs et les remercier de leur fidélité et d’utiliser leur service, Binance, qui est la pre­mière pla­te­forme d’é­change au monde en termes de volumes, orga­nise fré­quem­ment des dis­tri­bu­tions de ce type.

Pour assu­rer une fonc­tion de trans­fert pra­tique, des air­drops peuvent sur­ve­nir lors­qu’une cryp­to-mon­naie est « for­kée  » ou qu’un nou­veau réseau est lancé. Comme mes déten­teurs de Bit­coin (BTC) qui s’étaient vus remettre du Bit­coin Cash (BCH), sans avoir à débour­ser le moindre euro.

Le fait de mener une cam­pagne mar­ke­ting est une tendance qui est ame­née à prendre de l’am­pleur, dans la mesure où Face­book, Google ou encore Twit­ter ont déci­dé d’in­ter­dire les publi­ci­tés pour ces col­lectes, qui doivent désor­mais trou­ver des canaux alter­na­tifs pour se faire connaître.

Les air­drops peuvent éga­le­ment per­mettre de favo­ri­ser l’u­sage d’une nou­velle cryp­tomon­naie. C’est ce qu’a­vaient déci­dé de faire les équipes de Nano (qui s’ap­pe­lait alors “Rai­blocks”), en pro­po­sant gra­tui­te­ment des XRBs aux inter­nautes qui résol­vaient une « capt­cha » sur son site.

Comment profiter de tokens gratuit ?

Tout d’abord, vous pouvez vous renseigner avec des informations au sujet des futurs airdrop à travers de nom­breux canaux :

Même si vous pouvez trouver des informations sur des projets de cryptomonnaies gratuites sur ces sites ou ces divers forums, il est préférable tout de même de faire vous-même vos propres recherches dans le but de confirmer la solidité du projet et de l’équipe de développement.

Il existe éga­le­ment un cer­tain nombre de sites qui ont été spé­cia­le­ment conçus pour réfé­ren­cer les dif­fé­rents air­drops. En voi­ci quelques-uns :

  • Air­dro­pa­lert
  • Coi­nair­drops
  • Air­dro­pad­dict
  • ICO­drops

Mais le site de référence reste airdrops.io, qui est souvent référence par beaucoup d’utilisateurs.

Un token qui subit un airdrop va dans la plupart du temps s’ap­puyer sur le pro­to­cole Ethe­reum ERC-20. Il va donc être néces­saire d’u­ti­li­ser un por­te­feuille com­pa­tible avec cette norme, comme Meta­Mask ou MyE­ther­Wal­let.

Il faut que votre portefeuille ethereum soit actif lors de l’airdrop et permettra de défi­nir le nombre de coins aux­quels pour­ront pré­tendre les internautes.

La rai­son ? La plu­part des enti­tés qui conduisent des air­drops vont ain­si cher­cher à véri­fier que cer­tains uti­li­sa­teurs ne génèrent pas un grand nombre d’a­dresses, afin de pou­voir obte­nir un nombre sub­stan­tiel de tokens.

Il y a plusieurs situations pour obtenir les cryptomonnaies gratuites :

  • Dans cer­tains cas, les tokens convoi­tés atter­ri­ront direc­te­ment sur votre por­te­feuille
  • Parfois, il fau­dra suivre des règles pré­cises pour pou­voir y pré­tendre.
  • Vous devrez aussi suivre le compte Twit­ter du pro­jet ou rejoindre son groupe Tele­gram jus­qu’à la date de l’air­drop.

Quoiqu’il en soit, si vous souhaitez participer à un airdrop crypto, il ne faut absolument pas négliger la sécurité, car mal­heu­reu­se­ment, de nom­breux air­drops n’ont qu’un seul objec­tif : déro­ber les coins des par­ti­ci­pants.

Et avec l’augmentation continue de dis­tri­bu­tions pro­po­sées chaque mois, vous pouvez être amené rapi­de­ment à oublier cer­taines règles basiques en matière de sécurité.

Avatar autheur

Rédacteur financier

Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Articles récents