Bilan trading et donations semaine 49 : +3,38%

Bilan trading semaine 49 : +3,38%

Les résultats de trading de ma semaine s’établissent à +3,38% cette semaine j’avais décidé de faire 100% d’intraday sur l’eur/usd et cela a plutôt bien payé. Sachant que je publie ici uniquement mes trades sur produits dérivés, donc avec effet de levier.

Certains m’ont demandé comment je pouvais avoir de tels résultats, alors que les portefeuilles actions sur cac 40, des maisons de gestion, font 10 à 20% les bonnes années. Je ne suis pas meilleur que ces gestionnaires ! Mais tout simplement j’utilise l’effet de levier disponible sur les CFD et le Forex. Les gains ou les pertes sont multipliés par votre niveau de risque.

Par mesure de sécurité, je n’alloue que 30% de mon capital de trading total sur ce portefeuille spéculatif, mais il me rapporte 85% de mes bénéfices directs ! Je transfère ensuite les gains sur des portefeuilles long terme, avec un droit de propriété sur les titres (actions avec dividendes, ETF, SCPI, or).

Tableau récapitulatif de la semaine 49 :

Bilan trading semaine 49

Valeurs jouées cette semaine :

Devises : Euro/Dollar

Commentaires :

Pas envie de m’embêter cette semaine, mon logiciel Webtrader ne m’a pas sorti de volatilité « sociale » significative, donc j’ai fait de L’AT pure sur l’euro/dollar, devise « technique » par excellence, du fait de sa liquidité quasi illimitée.
La semaine prochaine sera ma dernière session trading de l’année, car les fêtes de Noël sont généralement sans direction et sans intérêt, et c’est aussi l’occasion de se relâcher un peu 🙂

Donations

Je suis Lyonnais, et le 8 décembre c’est la fête des lumières à Lyon. L’achat des fameux lumignons est sponsorisé par Amnesty International, qui est du coup mon choix de donation ce mois-ci.

Vous pouvez faire un don par le biais de la boutique Amnesty ici : http://www.boutique.amnesty.fr/
J’aime bien le concept, car ils font preuve de pragmatisme en intégrant le soutien humanitaire dans un processus de consommation moderne. Cela permet de créer des emplois plutôt que de simplement « nourrir pour une journée », ce qui reste louable, mais peu efficace sur le long terme.

À la semaine prochaine,

Sylvain.