Bien se servir de la MACD :

Bien se servir de la MACD :

Même si vous ne vous servirez jamais de tous les indicateurs en même temps, vous devez apprendre à les connaître : déjà, parce qu’un peu d’apprentissage ne fait jamais de mal et ensuite, parce que vous pourrez choisir plus facilement celui qui semble le plus adapté à vos besoins.

Dans cette optique, je vais vous parler aujourd’hui de la MACD : comment se présente cet indicateur ? Comment l’interpréter? Et à quoi devez-vous faire attention ?

Comment se présente la MACD ?

La Moving Average Convergence Divergence ressemble un peu à une superposition de différents indicateurs : on retrouve deux moyennes mobiles exponentielles, et un histogramme.

Exemple :

exemple macd

La première courbe, qui n’est autre que la MACD (ici,en bleue) , représente la différence entre 2 moyennes mobiles exponentielles (par défaut 12 et 26 périodes).

La deuxième courbe appelée « ligne de signal » (ici, en rouge), représente la moyenne mobile exponentielle sur 9 périodes, de la différence entre les 2 MME représentée par la courbe bleue.

Enfin, l’histogramme est une représentation sous forme de « bâtonnets »de la différence entre la MACD et la ligne de signal.

Comment interpréter cet indicateur ?

En plus de vous aider à repérer facilement une tendance, la MACD peut vous être utile pour déterminer des points d’entrée en position à l’achat ou à la vente.

La manière la plus simple d’interpréter cet indicateur est d’observer les croisements entre la MACD et la ligne de signal :

– si la ligne bleue passe au-dessus de la ligne rouge, on considère que c’est un signal d’achat

– si la ligne bleue passe en dessous de la ligne rouge, c’est un signal de vente

Mais attention à ne pas suivre aveuglément ces signaux. Par prudence, mieux vaut vous en servir comme d’une confirmation à un signal que vous avez déjà repéré sur le graphique.

L’avantage de cet indicateur par rapport aux moyennes mobiles simples, c’est que le retard est moins important, vous pouvez donc améliorer votre timing.
Vous pouvez également, étudier les divergences, pour tenter d’anticiper un retournement de tendance.
Dans ce cas, vous vous servirez de l’histogramme pour tracer vos droites, comme vous le feriez pour repérer les divergences avec le RSI.

Exemple :

divergences macd

Si vous choisissez cette méthode, entraînez vous d’abord un peu. Car si repérer les divergences simples, ne pose pas vraiment beaucoup de problèmes (mais nécessite quand même un peu de pratique…), vous risquez d’avoir plus de mal à repérer les divergences cachées.
Mais rassurez vous, vous prendrez rapidement l’habitude avec le temps et cela peut vite devenir très utile selon la stratégie de trading que vous employez.

En résumé…

La MACD possède quelques avantages qui peuvent vous être très utiles. Vous pouvez à la fois : repérer la tendance d’un seul coup d’oeil, repérer des signaux d’achat ou de vente, ou anticiper un retournement de tendance.

MAIS : n’oubliez jamais qu’un indicateur (même quand il peut vous procurer des points potentiels d’entrée en position) ne vous dispense pas d’une analyse technique sur le graphique de prix.
Vous repérez d’abord des signaux sur la courbe de prix et si vous doutez, vous pouvez vous servir de la MACD pour confirmer vos suppositions.

Le processus est simple, mais il vaut mieux le faire dans le bon ordre pour ne pas vous tromper…

Et vous ? Avez-vous déjà utilisé la MACD ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.