Bien gérer ses positions durant l’été :

Bien gérer ses positions durant l’été :

Je vous conseille souvent d’éviter de trader pendant l’été. Mais quelques-uns d’entre vous se posent encore pas mal de questions par rapport à ça.
Je vais donc tenter d’y répondre le mieux possible dans cet article…





Pourquoi l’été n’est-il pas propice au trading ?

Évidemment, quand je parle de l’été, il s’agit en fait de deux mois, soit, juillet et août.

Que se passe-t-il pendant ces deux mois ? La plupart des gens sont en vacances. Et les investisseurs qui tradent habituellement sur les différents marchés ne font pas exception.
Et s’il manque une grande partie des investisseurs, cela se ressent forcément sur les cours.
C’est le moment où beaucoup d’entre eux prennent leurs profits avant de partir en vacances et l’on peut alors observer une baisse soudaine des prix qui n’a rien à voir avec la conjoncture économique, ou la santé des entreprises.

À partir de là, comme il y a moins de traders, il peut y avoir des problèmes de liquidité. Ce qui entraîne automatiquement une volatilité relativement aléatoire : des valeurs qui se comportent bien durant l’année se mettent par exemple à dessiner des vagues d’une ampleur inhabituelle.

Et cela ajoute donc une grande part d’incertitude au trading et diminue d’autant vos probabilités de réussite.

Et pour ceux qui restent sur les marchés pendant l’été ?

Si malgré tout vous voulez trader pendant l’été, vous devrez observer la plus grande prudence.

Choisissez bien vos valeurs en fonction de leur évolution. Si vous voyez que l’une d’entre elles ne se comporte pas comme d’habitude, écartez-la de votre trading pendant quelque temps.
Et n’hésitez pas le cas échéant à faire une pause de quelques semaines, particulièrement entre mi-juillet et mi-août.

Ensuite, peu à peu les cours reprendront leur évolution habituelle et vous pourrez à nouveau trader correctement.

L’idée, c’est de vous tenir loin du trading tant que les probabilités de gains potentiels sont incertaines. Et vous savez qu’il vaut mieux ne pas compter sur la chance dans ces cas-là.
Profitez-en pour faire d’autres activités, en attendant que la volatilité revienne à la normale et que le sens des cours aient repris une certaine logique.

Et que faire de vos positions moyen/long terme ?

Ça dépend.
Si vous aussi vous partez en vacance, clôturez déjà toutes les positions en cours, ou au moins, celles qui ne sont pas protégées.
Vous aurez l’esprit tranquille et vous n’aurez pas à stresser de ce qui peut se passer sur le marché, alors que vous ne pouvez pas surveiller vos trades.

Pour le moyen terme : si vous suivez la stratégie Relax Trading, vous savez que vous devrez dédier au moins quelques minutes par jour à la surveillance de vos positions.

Si vous le pouvez, occupez-vous seulement des trades en cours et n’en prenez pas de nouveaux. Non seulement cela diminuera drastiquement le temps que vous consacrez au trading, mais en plus, cela vous évitera d’investir dans des valeurs au mauvais moment.

Et surtout, pensez à bien placer vos stops !

Pour le long terme : si vous suivez la stratégie Rentier Pro, vous savez déjà que ce qui peut se passer sur les marchés durant l’été aura beaucoup moins d’impact sur vos positions.

Et si vous voulez percevoir des dividendes en fin d’année, il faudra bien passer par l’été.
En revanche, évitez de prendre de nouvelles positions jusqu’à la rentrée, c’est plus prudent.

Comment gérez-vous vos positions pendant l’été ?
Partagez votre expérience dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.