Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

Arrêt de centrales nucléaires : le titre EDF plonge

EDF plonge après des failles et des réacteurs à l'arrêt
Mis à jour le 26 Mai. 2022 à 17h19

Les actions d’EDF chutent après la découverte de défauts sur un réacteur nucléaire français.

Le titre EDF plonge après l’annonce de problèmes sur des réacteurs

Les actions d’EDF ont plongé jeudi après que le géant français de l’énergie a découvert des défauts dans une centrale nucléaire et a fermé une autre centrale utilisant le même type de réacteurs, ce qui l’a conduit à réduire son objectif de bénéfice principal pour cette année.

L’Autorité de sûreté nucléaire française a déclaré qu’EDF l’avait informée qu’elle avait détecté des fissures sur les tuyaux d’un réacteur de la centrale de Civaux, dans l’ouest de la France, en raison de la corrosion.

Cotation de l'action EDF du 06 juillet 2021 au 16 décembre 2021 en UT D1
Cotation de l’action EDF du 06 juillet 2021 au 16 décembre 2021 en UT D1.

Cliquez ici pour accéder au graphique interactif

Les actions d’EDF étaient en baisse de près de 13 % à la mi-journée, avec un important gap d’ouverture et une chute de près de 30% sur les derniers jours.

Un revers au mauvais timing

Ce revers intervient alors que la France prévoit un important programme de construction de centrales nucléaires, s’écartant ainsi de son voisin allemand qui s’est retiré de l’énergie nucléaire après la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon en 2011.

L’arrêt des quatre réacteurs, dont la capacité journalière combinée est de 6 gigawatts (GW), soit l’équivalent d’environ 13% de la disponibilité actuelle en France, intervient également à proximité de la haute saison d’hiver et alors que les prix de l’électricité atteignent des sommets.

La compagnie d’électricité française pourrait devoir dépenser environ 2 à 3 milliards d’euros (2,3 à 3,4 milliards de dollars) en 2022 pour racheter une partie de son électricité afin de couvrir les pannes des réacteurs nucléaires, dans le pire des scénarios.

Vous souhaitez investir sur des actions françaises à fort potentiel de croissance sur le moyen-long terme ? Relax Trading est la formation pour les investisseurs qui souhaitent investir en quelques minutes par mois et en toute sérénité :

Arnaud - Rédacteur Financier
- Rédacteur financier
Passionné d'économie et de marchés financiers, je suis passé par la banque privée à Monaco pour ensuite devenir consultant financier indépendant. Egalement investisseur en Private Equity et trader indépendant depuis 5 ans, je suis actif sur les marchés actions et produits dérivés depuis 12 ans. Depuis plusieurs années j'approfondis mes connaissances sur le marché passionnant de la blockchain et des crypto-monnaies.
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous