Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

2022, l'année de la cryptomonnaie Zilliqa ?

Blockchain
Mis à jour le 12 Mai. 2022 à 10h24

Zilliqa est une blockchain qui a vu le jour en 2019 après 2 années de développement. Son concepteur, le professeur Prateek Saxena, de l’Université Nationale de Singapour, a développé une technologie qu’il qualifie d’unique. Malgré son jeune âge, Zilliqa affiche de grandes ambitions, poussée par ses innovations et sa facilité à se démarquer de ses concurrentes.

Zilliqa, une blockchain sous le signe de l’intelligence

Lorsque l’on parle de Zilliqa, c’est avant tout pour faire référence à son architecture sharded. Traduit par « éclatement », le sharding consiste à diviser les niveaux de minage en petites entités chacun appelé « shard », « éclat » ou « fragment ».

Certes, Zilliqa n’est pas la première blockchain a avoir développé ce concept. Cependant, elle reste celle qui a poussé le concept au plus haut niveau. Aujourd’hui, la blockchain dépend entièrement de de ce réseau fragmenté.

Pour fonctionner correctement, Zilliqa a déterminé que chaque shard devait contenir 600 nœuds. Ainsi, à chaque 600 nouveaux nœuds, le débit du réseau augmente et plateforme s’adapte à la taille du réseau.

Les avantages sont multiples. La principale d’entres elles est la réduction de la scalabilité. En effet, plus le nombre d’utilisateurs augmente, plus les besoins sur la blockchain augmentent, notamment en termes de nombres de transactions. En utilisant le sharding, Zilliqa contre le problème.

A titre de comparaison, Ethereum, la plus grande chaine de blocs, compte au total 25 000 nœuds. Elle est capable d’effectuer environ 15 transactions par seconde. Quant à elles, Zilliqa et son architecture sharded, sont capables de traiter 1 218 transactions/seconde lorsque seulement 1 800 nœuds fonctionnent.

La blockchain Zilliqa se veut plus écologique que ses concurrents.

Comme beaucoup de blockchain, notamment Bitcoin, Zilliqa requiert un consensus PoW (Proof of Work). Le point noir du PoW est sa demande énorme en énergie. Afin de se démarquer de ses concurrents, Zilliqa n’utilise le PoW que tous les 100 blocs uniquement, dans le but de prévenir les attaques et générer des shards. Ainsi, elle réduit sa consommation en énergie.

Sa stratégie ne s’arrête pas là, Zilliqa s’appuie sur la pratique de tolérance aux pannes byzantines (PBFT) au sein de chaque shard. Ainsi, les transactions sont immédiatement inscrites sur la blockchain et les délais supplémentaires de confirmation sont supprimés, réduisant également la demande d’énergie.

Là encore, la chaine de blocs est innovatrice dans son approche.

Un token différent des autres ?

La blockchain Zilliqa a pour cryptomonnaie native le ZIL.

Avant la naissance de sa blockchain, ZIL était un jeton ERC-20 sur la blockchain Ethereum. La cryptomonnaie a fini par migrer sur sa blockchain Zilliqa.

Elle se place aujourd’hui au 93ème rang avec une capitalisation totale de près de 973 millions de USD.

D’après le livre blanc du projet, l’offre globale définit un maximum de 21 milliards de jetons sur le marché. C’est 1000 fois plus que l’offre proposée par Bitcoin. Elle en est actuellement à la plus de la moitié, soit un peu plus 12 milliards de tokens en circulation.

Cours du ZIL sur 2021

Elle est utilisée principalement comme moyen de paiement des frais de transactions ou encore comme récompense pour les mineurs qui sécurisent le réseau.

Il est important de noter que le jeton est également utilisé comme carburant pour l’exécution des smart contracts.

Zilliqa permet également aux détenteurs de ZIL de staker leurs tokens. Ainsi, ils peuvent bénéficier d’avantages notamment sur le rendement de leur portefeuille. D’après certains analystes, le rendement annuel peut atteindre les 12,9%. Elle se démarque donc de nombreuses autres cryptomonnaies. On peut noter que Ethereum ne dépasse pas les 7%.

Faut-il investir sur le ZIL en 2022 ?

Bien qu’elle soit encore jeune, il est indéniable que ZIL a des atouts innovants.

Sa blockchain est particulièrement bien conçue, tellement qu’elle fait réfléchir les plus grandes comme Ethereum. Elle les surpasse sur beaucoup de points.

Le fait d’être une blockchain publique sans permission est un des avantages qui place Zilliqa dans une position de choix idéal pour investir. En tant qu’utilisateur, il est plutôt plaisant de ne pas s’inquiéter de voir une transaction refusée ou bloquée.

Les frais de transactions faibles sont également un avantage non négligeable. En s’appuyant sur un consensus PoW « restreint », Zilliqa permet de limiter les frais. Son architecture est aussi un des raisons qui font baisser les coûts. La multiplication du nombre de transaction sans surplus d’énergie entre dans la philosophie de Zilliqa de bien fonctionner à moindre coût.

Cette année, Zilliqa a gagné en popularité. De plus en plus de développeurs rejoignent la blockchain pour travailler sur des projets NFTs. C’est là que sont nés des Heroes of Low Helm ou encore Zilliqa Unicutes.

En janvier 2022, Zilliqa se lance dans le métaverse comme toutes les plus grandes. Encore une fois, elle innove en créant Metapolis, une « réalité virtuelle » où les consommateurs seront au centre de tout. L’objectif est d’attirer de grandes entreprises à intégrer à ses projets et de développer le commerce.

Cependant, sur le plan graphique, investir sur le ZIL semble quelque peu précipité.

Cette année, le cours du ZIL a été marqué par de grands mouvements. Amorcé en décembre 2020, le prix s’est envolé pour atteindre son ATH de 0.2569100 le 6 Mai.

Ce plus haut a enclenché une chute aux enfers pour le ZIL. En Juillet, le cours était revenu à son niveau de Janvier, annihilant la poussée de début d’année.

Depuis, le cours se cherchent quelques peu.

Début décembre, le prix du ZIL est venu flirter avec son plus bas de l’année. Malgré une reprise (timide), il n’a pas encore atteint son pivot à 0.09511393.

Il est primordial pour le moment d’attendre le début 2022 pour voir si les nombreux projets de Zilliqa vont se répercuter sur le cours du token.

Rappelez-vous, se précipiter en Bourse est toujours un mauvais calcul. C’est d’autant plus vrai en ce qui concerne les cryptomonnaies. En cas de doute, il est parfois plus sage de se référer à l’avis d’un autre trader ou d’une communauté toute entière afin de faire le bon choix.

Aussi, si vous avez besoin d’avis ou d’un accompagnement dans vos investissements, EnBourse réouvre bientôt les portes de la première salle de marché francophone et 100 % digitale.

Logo Elite Photo service Elite
1ÈRE SALLE DE MARCHÉS DIGITALE
POUR TRADERS INDÉPENDANTS
Je veux rejoindre l'Élite

Pour aller plus loin :
Comprendre le technologie blockchain

Amandine B.
- Rédactrice financière
Il y a quelques années, j'ai découvert le trading et l'univers des investissements boursiers grâce à Sylvain. Mes actifs préférés ? Les cryptomonnaies. Je suis persuadée qu'elles vont apporter de grands changements dans nos sociétés. J'ai hâte de voir tout cela et de le partager avec vous ! Grande adepte du gaming, je m'intéresse aussi énormément aux évolutions du Play to Earn.
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous